François de Rugy, successeur de Nicolas Hulot au poste de ministre de la transition écologique et solidaire et ancien président de l’Assemblée Nationale, s’est exprimé le 7 octobre 2018 sur les différentes pistes de travail qu’il souhaite emprunter afin de favoriser les économies d’énergie dans le secteur de l’habitation notamment. En tête de liste de son plan de bataille : les « passoires énergétiques ».

 

Économies d’énergie : les pistes de travail évoquées par François de Rugy

Durant un échange de près d’une heure, François de Rugy a fait part de différents sujets sur lesquels il entend travailler avec son cabinet au cours des mois à venir. Point sur les éléments à retenir concernant le secteur du logement.

Évincement des logements ne respectant pas les normes du marché locatif

François de Rugy a indiqué qu’il souhaitait lutter contre les « passoires énergétiques », soit les logements présentant des mauvaises performances énergétiques et entraînant d’importantes dépenses énergétiques (principalement le chauffage). Le ministre souhaite opter pour une voie radicale, qui serait d’interdire la location de ce type de logement ne respectant pas les normes actuelles. Une décision qui serait dans l’intérêt des locataires et permettrait de leur éviter des dépenses trop importantes.

 

Prise en charge des audits énergétiques 

François de Rugy a évoqué la possibilité que l’État organise et prenne en charge la réalisation d’audit énergétique, que cela soit au sein des maisons, immeubles ou bureaux. Une proposition non dénuée d’intérêt puisque l’audit énergétique constitue bien souvent une étape incontournable dans le cadre d’un projet visant à maximiser les économies d’énergie au sein d’une structure.

Ce dispositif devrait être assorti d’un panel de différentes aides financières.

 

Visionnez l’ensemble de l’intervention de François de Rugy dans l’émission Le Grand Jury, le 7 octobre 2018 :

 

Le saviez-vous ?
Le gouvernement entend réaliser 45 % d’économies d’énergie dans le secteur du logement à l’horizon 2050. Un palier intermédiaire de -30 % est prévu en 2030.

Je suis bailleur : par où commencer pour faire des économies d’énergie ?

Vous êtes propriétaire bailleur et certains logements loués n’offrent pas des performances énergétiques satisfaisantes ? Il est peut-être temps d’envisager la réalisation de travaux de rénovation énergétique.

L’énergie tout compris vous accompagne dans votre projet grâce à son simulateur. Ce dernier vous permet d’estimer les économies d’énergie possibles grâce à la réalisation de certains types de travaux (remplacement d’un appareil de chauffage, travaux d’isolation, etc.).

Pour vous aider dans votre projet d’économies d’énergie, plusieurs aides vous sont proposées dont la prime énergie Total, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ou encore les aides de l’Anah.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème

Sur le même thème