Depuis la mise en application des mesures visant à lutter contre la propagation du coronavirus Covid-19, on assiste à une baisse de 15% de la consommation d’électricité. Nous vous expliquons pourquoi.

économie électricité covid-19

Pour lutter contre la propagation rapide du virus, le gouvernement français a pris des mesures inédites en demandant à chaque Français de rester chez lui autant que possible. Ce confinement de la population aux portes de son foyer a plus d’une conséquence inattendue.

L’une d’elles réside dans une baisse conséquente de la consommation d’électricité sur l’ensemble du territoire.

Baisse de 15% de la consommation d’électricité

En l’espace de quelques jours, on a vu la sollicitation du réseau se réduire de 15% par rapport à la consommation habituelle à la même période. L’explication de cette baisse significative tient d’abord à un ralentissement de l’activité économique. Depuis le 14 mars, en effet, bars, cinémas, salles de sport, centres commerciaux, entre autres lieux publics, ont fermé leurs portes. Ces premières mesures ont entrainé une diminution de la consommation. Le renforcement des règles de confinement, le 17 mars, a accentué le phénomène.

Ralentissement économique et augmentation de la consommation domestique

Par ailleurs, beaucoup d’entreprises, importantes consommatrices d’électricité, si elles ne sont pas à l’arrêt, ont vu le régime de leurs activités se réduire. Les aéroports et opérateurs de transport de voyageurs par train sont par exemple au ralenti.

Résultat : la consommation actuelle est comparable à celle que l’on connait habituellement au début du mois d’août, en période estivale de congés.

Finalement, ceux qui ont davantage besoin d’énergie, ce sont les ménages français. Cependant, les besoins en électricité des ménages ne représentent en moyenne qu’un peu plus d’un tiers de la consommation globale française. La hausse de la consommation constatée au niveau des foyers, où chacun est tenu de rester le plus possible, n’est pas aussi importante que la baisse des besoins en électricité au niveau du secteur économique. C’est ce qui permet d’expliquer cette baisse moyenne.

Évolution des rythmes de consommation de l’électricité

Dans un communiqué, RTE, en charge du transport de l’électricité depuis les centres de production sur les lignes à très haute tension jusqu’aux réseaux de distribution, évoque aussi une évolution des rythmes de consommation des Français durant la journée.

« Habituellement, la consommation d’électricité atteint son plus haut niveau aux alentours de 8h, lorsque les Français débutent leur journée et que les industries et les entreprises démarrent leurs activités. Cette consommation reste élevée jusqu’à la pause méridienne, précise le gestionnaire du réseau. Depuis la mise en place des mesures de confinement, la consommation augmente plus lentement le matin, et n’atteint un pic de consommation qu’aux alentours de 13h, au moment du déjeuner. »

Malgré ces changements de rythme dans la consommation d’électricité, RTE assure l’équilibre entre production et consommation – en temps réel – afin d’assurer la continuité de l’alimentation électrique des Français.

Si l’on reste davantage à domicile, on peut aussi réduire sa consommation et par la même occasion sa facture d’énergie, en adoptant des éco-gestes simples. Améliorez la performance énergétique de votre habitation doit aussi vous permettre de réduire vos factures d’électricité, principalement si vous utilisez un chauffage électrique.

Sur le même thème

Sur le même thème