Le chauffage au bois est une solution écologique, économique et même esthétique pour chauffer un logement. Vous souhaitez opter pour ce système, mais entre poêle à bois et poêle à granulés, vous avez encore du mal à faire votre choix. Utilisation, coût, stockage, entretien… Découvrez toutes les différences entre poêle à bois et à granulés et les avantages et inconvénients des deux appareils, avec L’énergie tout compris.

 

Les différences entre un poêle à bois et à granulés.

Poêle à bois ou poêle à granulés : le comparatif

Si le poêle à bois fonctionne avec des bûches, le poêle à granulés consomme, lui, un combustible issu des sciures de bois (les pellets).

  Poêle à bois Poêle à granulés
Utilisation Besoins ponctuels Chauffage sur une plus longue période
Chaleur
  • Par rayonnement.
  • Écart de températures possible dans le logement
  • Par ventilation
  • Températures plus constantes dans les pièces
  • Chauffe de plus grandes surfaces
Recharge Manuelle, dès que la bûche a fini de brûler Le réservoir permet un réapprovisionnement automatique
Autonomie
  • Environ 4 heures
  • Ou environ 12 heures avec des bûches densifiées
Environ 48 heures grâce au réservoir de granulés
Stockage Volumineux et possible en extérieur Dans des sacs, en intérieur, à l’abri de l’humidité
Prix du combustible
  • Moins cher que les granulés
  • De 3 à 3,5 centimes par kWh PCI (Pouvoir Calorifique Inférieur)
  • Plus cher qu’une bûche mais moins cher que tous les autres combustibles
  • De 4,7 à 6,3 centimes par kWh PCI
Prix du poêle Entre 1 500 et 2 000 euros Entre 3 000 et 6 000 euros
Entretien Ramonage deux fois par an Entretien régulier et contrôle par un professionnel tous les deux ans

 

 

Poêle à bois et poêle à granulés : avantages et inconvénients

Pour bien choisir entre un poêle à bois ou à granulés, il est important de prendre en compte les avantages et limites de chaque appareil de chauffage.

Avantages et inconvénients du poêle à granulés

Le poêle à granulés offre un chauffage plus homogène et constant dans toute la maison et dans des pièces plus grandes, comparé à son homologue à bois. Il est également possible de programmer à l’avance les périodes de chauffe et les températures afin d’optimiser ses économies d’énergie.

De plus, le poêle à granulés nécessite un combustible simple à stocker et qui offre une autonomie d’environ deux jours grâce à son réservoir.

Coté inconvénients, le prix de l’appareil peut être mis en avant : de deux à trois fois plus cher qu’un modèle à bois. Et, bien que moins coûteux que tout autre combustible de chauffage, les pellets restent plus onéreux que les bûches.

De plus, le poêle à granulés fonctionne à l’électricité. En cas de panne, le chauffage s’arrête donc, lui aussi. Le bruit du moteur et de la ventilation peut également occasionner une nuisance sonore.

Enfin, l’appareil nécessite un entretien régulier pour éviter tout encrassement et doit être contrôlé par un professionnel tous les deux ans.

Avantages et inconvénients du poêle à bois

Le gros avantage du poêle à bois reste sans conteste l’aspect financier, aussi bien pour le prix de l’appareil que du combustible et, par extension, de la consommation d’énergie. Il permet également une chauffe rapide et facile. Enfin, le poêle à bois se rapproche de la cheminée dans son utilisation et dans l’ambiance qu’il crée : odeur de bois, crépitement, etc.

Malheureusement, la portée de la chaleur reste assez limitée en surface, ce qui en fait un appareil à utiliser ponctuellement. De plus, la combustion rapide des bûches (environ 4 heures) ne permet pas une grande autonomie. Bûches qu’il faut aussi pouvoir stocker en nombre dans un espace suffisamment grand et, dans la mesure du possible, au sec. Enfin, au niveau de l’entretien, le poêle à bois nécessite un ramonage deux fois par an pour un fonctionnement optimal.

 

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème

Sur le même thème