Afin d’encourager les ménages français à opter pour une énergie plus propre, des aides sont proposées pour l’installation d’un poêle à granulés en tant que chauffage d’appoint. L’énergie tout compris vous aide à y accéder.

Aides financières 2020

En installant un poêle à granulés, vous pouvez réduire significativement votre consommation d’énergie polluante nécessaire à l’alimentation de votre chauffage. Les granulés de bois brûlés au cœur du poêle, en effet, constituent une énergie de chauffage propre. En outre, si ces granulés sont produits à partir de bois issus de forêts durablement gérées, vous optez pour une énergie renouvelable.

De manière générale, un poêle à granulés est un système de chauffage d’appoint. Il est complémentaire à votre installation traditionnelle. Il permet de moins solliciter votre chauffage traditionnel, au gaz ou au fioul, et de réduire votre empreinte environnementale. Pour cette raison, l’installation de poêle à granulés est encouragée par des mesures d’aides financières à la rénovation énergétique.

Mais à quelles aides pouvez-vous prétendre dans le cadre de votre projet d’installer d’un poêle à granulés ?

 

  1. Ma Prime Rénov’ pour l’installation d’un poêle à granulés

L’installation d’un poêle à granulés est éligible à l’obtention de Ma Prime Renov, prime unique accordée aux ménages dont les revenus sont modestes ou très modestes. Ma Prime Renov remplace depuis le début de l’année 2020 le CITE et les aides Anah accordées à ces ménages.

Cette aide se traduit par un montant forfaitaire versé directement à l’issue des travaux et sert à réduire la facture de l’installateur.

Pour l’installation d’un poêle à granulés au sein d’une maison individuelle :

  • un ménage aux revenus très modestes pourra percevoir une aide de 3000 euros ;
  • un ménage dont les revenus sont modestes recevra une aide de 2500 euros.

 

  1. Le CITE pour l’installation d’un poêle à granulés

Les ménages se situant dans les catégories de revenus supérieures ne peuvent pas accéder à Ma Prime Renov. Les ménages dont les revenus sont intermédiaires pourront en profiter à partir de 2021. En attendant, pour les travaux de rénovation énergétique éligibles et réalisés en 2020, ils peuvent encore bénéficier d’un Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique.

Le montant de ce crédit d’impôt pour l’installation d’un poêle à granulés pour la catégorie de revenus intermédiaire est de 1500 euros.

Les ménages aux revenus supérieurs n’ont plus droit à ces aides.

  1. Les primes énergie (CEE) pour l’installation d’une pompe à chaleur

Tous les ménages qui désirent installer un poêle à granulés peuvent cependant encore profiter de la prime énergie Total, accordée dans le cadre du dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie. Indépendante du CITE ou de Ma Prime Renov, la prime énergie peut être cumulée avec ces autres aides.

  1. L’éco prêt à taux zéro pour l’installation d’une pompe à chaleur

Une fois l’ensemble des aides financières obtenues, il est encore possible de financer le montant restant en souscrivant à un éco prêt à taux zéro. De cette manière, les ménages qui décident d’installer un poêle à granulés ne devront pas puiser dans leurs économies personnelles et ne seront pas obligés de payer les intérêts liés à un financement bancaire.

  1. Le chèque énergie pour payer l’installateur d’une pompe à chaleur

Le chèque énergie peut aussi servir au financement de l’installation de votre nouveau poêle à granulés. Ces chèques, automatiquement octroyés à plusieurs millions de ménages français en fonction de leurs conditions de revenus, ont pour objectif de les aider à régler leur facture d’énergie. Cependant, ils peuvent aussi être utilisés dans le cadre d’un projet de rénovation énergétique, comme l’installation d’un poêle à granulés par exemple.

 

Évaluez le montant des aides auxquelles vous êtes éligible grâce à notre simulateur.

 

Sur le même thème

Sur le même thème