Bien que très agréable à l’œil, une cheminée ancienne n’est généralement pas d’une grande utilité quand vient le temps de se chauffer. En cause : les foyers ouverts qui sont peu performants. Pour remédier à ce problème et améliorer le confort thermique dans un logement, monter un insert est une solution envisageable. Seulement, l’installation est-elle réalisable pour toutes les cheminées anciennes ? Le point avec L’énergie tout compris.

Rénover une cheminée ancienne en installant un insert

Monter un insert dans une ancienne cheminée : la sécurité avant tout

Installer un insert dans une cheminée ancienne est en théorie possible. En pratique, l’exercice est plus compliqué car ce travail nécessite de procéder à une vérification technique de la cheminée en question mais également du conduit de fumée en place. Des travaux de mise en conformité sont généralement à prévoir. Les différents points de contrôle à effectuer sont par exemple :

  • Pour la cheminée

Ses dimensions permettent-elles d’accueillir un insert ? Sa configuration au niveau de son isolation est-elle aux normes ?

  • Pour le conduit de fumée

Son étanchéité est-elle parfaite ? Sa taille correspond-elle aux dimensions et à la puissance d’insert envisagées ? Un tubage doit-il être effectué ?

Pour obtenir des réponses fiables à toutes ces questions et savoir si un tel projet est réalisable chez vous, il est indispensable de faire appel à un professionnel. Ce dernier est le seul capable de juger si le conduit est conforme aux normes en vigueur et si l’insert envisagé est compatible avec la cheminée actuelle. De plus, un professionnel de métier vous permettra de bénéficier d’une installation optimale de votre insert si le projet se concrétise.

Pourquoi installer un insert dans une ancienne cheminée ?

Une cheminée avec un foyer ouvert, à l’ancienne, est un équipement connu pour ses faibles performances énergétiques. Les flammes du feu sont bien visibles mais elles ne chauffent pas réellement la pièce. Transformer l’ancienne cheminée grâce à un insert est alors une solution à envisager car son rendement est bien supérieur à celui d’une cheminée ouverte. Quand pour une cheminée ouverte, le rendement atteint généralement entre 10 et 15 %, un insert restitue entre 70 et 80 % de chaleur. Autres points positifs de l’insert dans cette situation :

  • Il n’enlève en rien le cachet de la pièce apporté par les charmes de l’ancienne cheminée ;
  • Il permet quelques modifications esthétiques comme l’ajout de parement.

 

Le saviez-vous ?

Améliorer les performances énergétiques de son habitation donne droit à des aides financières. Parmi ces aides, certaines permettent de réduire le coût d’achat d’un insert. Attention toutefois, des conditions sont à remplir pour bénéficier de ces aides : renseignez-vous au moment de l’élaboration de votre projet.

 

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème