En trouvant un emplacement idéal pour son poêle à bois, on s’assure de le voir fonctionner de façon optimale et sécurisée et on peut ainsi mieux profiter d’économies d’énergie.

Poêle à bois

L’installation d’un poêle à bois au sein d’un logement contribue à créer une ambiance conviviale et, en tant que système de chauffage d’appoint, participe à la réalisation d’économies d’énergie. Le bois est en outre l’énergie renouvelable la plus sollicitée par les ménages français. En chauffant une partie de la maison à l’aide de bûches de bois, on effectue un geste pour la planète en réduisant notamment la part d’énergie fossile utilisée.

Placer son poêle à bois : entre rendement et sécurité

Mais où placer son poêle à bois ? Répondre à cette question implique de considérer deux éléments essentiels : la réglementation en vigueur, visant à garantir une sécurité optimale, et la production effective de chaleur par l’installation.

C’est à proximité du conduit d’évacuation des fumées, s’il en existe un, que devra de toute manière être positionné votre poêle à bois. Cela limite déjà considérablement les possibilités. Si votre maison ne dispose pas encore d’une cheminée ou d’un conduit d’évacuation des fumées, il faudra l’installer en tenant compte des normes de sécurité. Le plus souvent, il s’agira de positionner ce conduit en façade.

Respecter les exigences réglementaires

Vient ensuite une deuxième interrogation : quelles normes faut-il respecter pour l’installation de votre conduit d’évacuation des fumées ?

Pour l’installation d’un poêle à bois, des normes strictes, relatives à l’évacuation des fumées, ont été établies. Elles servent à garantir la sécurité de tous mais aussi à assurer un fonctionnement optimal de votre équipement. Par exemple, le débouché du conduit doit dépasser le faîtage d’au moins 40 cm. La paroi extérieure du conduit ne doit pas se trouver à proximité d’une poutre ou d’un plancher en bois, autrement dit de tout matériau inflammable. Une distance de sécurité de quelques centimètres entre ce type de matériau et le conduit doit être respectée. Elle varie en fonction du type de conduit utilisé.

Pour garantir un bon fonctionnement du poêle à bois, il faut pouvoir compter sur un bon tirage. Il faut donc aussi veiller à ce que la fumée puisse s’évacuer de manière optimale. Pour cela, la réglementation en France précise que le conduit ne peut pas avoir plus de deux coudes de 90° et que cet angle ne doit pas être direct. Il faut pouvoir tenir compte de cet aspect avant de décider du positionnement de votre poêle à bois.

Positionner son poêle à bois pour mieux profiter de la chaleur

Un poêle à bois vient souvent en appoint d’un système de chauffage traditionnel. La chaleur qu’il produit est avant tout destinée aux pièces dans lesquelles on passe le plus de temps. Cependant, on peut optimiser le rendement de son poêle et faire ainsi profiter l’ensemble de l’habitation de la chaleur produite.

Dans le choix de l’emplacement du poêle à bois, il faut idéalement tenir compte de la manière avec laquelle l’air circule au sein du logement. La chaleur monte et a tendance à aller des pièces sèches vers les plus humides.

En positionnant bien votre poêle à bois, en apportant indirectement de la chaleur à d’autres pièces, il est possible de réduire la consommation d’énergie au niveau du système de chauffage central. Il faut pour cela limiter les obstacles entre les pièces que l’on désire chauffer au départ du poêle, comme les portes et cloisons. Par contre, on veillera à ce que la chaleur ne s’échappe pas trop vite vers des pièces que l’on n’utilise pas.

Sur le même thème

Sur le même thème