Le chauffage représente chaque année 60 % du budget énergétique des ménages. Pour réduire leur facture tout en disposant d’une installation de chauffage performante, de plus en plus de Français font le choix du poêle à bois pour se chauffer. Les conseils pour choisir entre le poêle à bûches et le poêle à granulés, avec L’énergie tout compris.

Commandez des pellets

Le poêle à bûchespoêle à bois

Vous rêvez d’allier spectacle des flammes et appareil performant ? Le poêle à bûches est votre solution de chauffage. Toutefois, avant de procéder aux travaux d’installation, prenez le temps de vérifier si le poêle à buches est adapté à vos besoins et à votre logement. S’il s’agit d’un excellent chauffage d’appoint, les performances énergétiques peuvent varier en fonction de la technologie retenue.

  • Le poêle à bois traditionnel à combustion simple

C’est le système le moins cher du marché, mais le plus énergivore : il faut en effet beaucoup de bois pour obtenir un niveau de chauffage suffisant. De plus, il ne peut être utilisé qu’en complément d’un autre système de chauffage. Enfin, avec ce type de poêle, vous ne pouvez pas prétendre aux différentes aides financières (CITE, Anah, etc.) lors de son installation.

  • Le poêle à bûches à double combustion, ou postcombustion

Il dispose d’une seconde chambre à combustion pour brûler les gaz résiduels : cela génère une seconde source de chaleur après la combustion des bûches. Son rendement est très élevé et se situe entre 70 % et 80 %.

  • Le poêle à bûches à combustion turbo

Il est moins performant que le poêle à double combustion et ne dispose que d’une seule chambre à combustion dans laquelle brûlent les bûches puis les gaz résiduels. Grâce à une soufflerie, il peut chauffer rapidement la pièce.

Au moment de choisir votre poêle à bois, gardez en tête que les poêles à double combustion et à combustion turbo peuvent servir de chauffage principal seulement s’ils sont complétés par une autre solution de chauffage d’appoint (planchers chauffants par exemple) et alimentés régulièrement en combustible par ses occupants. En effet, l’autonomie d’un poêle à bûches est plus limitée qu’avec un poêle à granulés et nécessite un espace de stockage plus important pour le combustible.

Le poêle à granulés de bois

Nés à la suite du premier choc pétrolier, les granulés de bois (ou pellets) sont apparus comme une solution efficace et peu coûteuse pour chauffer les logements. Issus du recyclage des déchets produits par les menuiseries et les scieries, les pellets sont une source d’énergie économique et écologique. C’est l’une des raisons expliquant que, depuis le début des années 2000, les ménages français investissent de plus en plus dans cette solution. L’un des principaux atouts d’un poêle à pellets : son autonomie. Grâce à sa réserve de granulés à déclenchement automatique, il peut fournir jusqu’à 72 heures de chaleur. De plus, certains modèles peuvent chauffer l’ensemble de votre logement.

 

Le saviez-vous ?

Pour mieux choisir votre poêle à bois, le label Flamme verte vous permet de reconnaître les appareils de chauffage répondant aux exigences réglementaires au niveau des performances énergétiques et environnementales.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème

Sur le même thème