Que votre installation de chauffage au bois soit alimentée par des bûches ou des granulés, il est important d’adopter de bons réflexes pour optimiser le rendement de l’installation et conserver l’appareil de chauffage en bon état. Préservation et stockage du bois, utilisation et entretien du chauffage : faites le point sur les bonnes pratiques à adopter pour votre chauffage au bois, avec L’énergie tout compris.

Comment préserver la qualité du bois ? 

Les bonnes pratiques pour se chauffer au bois

Pour un chauffage au bois, la qualité du combustible est primordiale. En effet, un bois humide entraîne une surconsommation d’énergie, un moins bon rendement ainsi qu’une augmentation des émissions polluantes.

On reconnait le bois sec à son aspect grisé et fendillé, sans champignon ni moisissure. Les granulés, eux, gonflent et présentent un aspect de farine de bois lorsqu’ils sont exposés à l’humidité.

Différentes certifications permettent aujourd’hui de garantir la qualité du combustible, parmi lesquelles :

  • NF Bois de chauffage
  • NF Biocombustibles
  • DIN Pellet logistics

 

Comment stocker le bois ?

Le stockage du combustible fait, lui aussi, partie des bonnes pratiques à avoir pour son chauffage au bois. Choisissez un emplacement ventilé, comme un abri extérieur sans murs et uniquement recouvert d’un toit. Une fois par an, en été, videz entièrement le silo de stockage pour l’aérer et évacuer les éventuelles poussières.
 
Si vous utilisez des bûches pour alimenter votre chauffage au bois, veillez à éviter le bois qui a subi des traitements chimiques, comme le bois peint ou de vieux meubles.

Comment bien utiliser son chauffage au bois ?

Si la bonne qualité du combustible est impérative, une utilisation intelligente de l’appareil de chauffage est tout aussi importante pour améliorer son rendement et lutter contre le gaspillage.

De manière générale, l’objectif consiste à optimiser la combustion. Pour cela, faites toujours fonctionner votre poêle à bûches à puissance élevée, sans phase de ralenti. Privilégiez un rechargement sur un lit de braises tant que la température du foyer est encore élevée, et préférez ajouter plusieurs petites bûches au fur et à mesure plutôt qu’effectuer un seul apport important.

Comment bien entretenir son chauffage au bois ?

Autre bonne pratique pour votre chauffage au bois : l’entretien obligatoirement effectué par un professionnel. Cet entretien annuel est obligatoire et permet de contrôler le bon fonctionnement de l’installation. En plus de cet entretien, deux ramonages - dont au moins un pendant la période de chauffe - doivent être effectués par an. Le ramonage garantit la sécurité de l’installation, mais favorise aussi les économies d’énergie. En effet, 1,5 mm de suie entraîne une surconsommation de 6 %.
En plus de l’entretien obligatoire, nettoyez régulièrement le foyer pour optimiser le fonctionnement du chauffage.

Le saviez-vous ?

Achetez idéalement votre bois au printemps : les tarifs sont plus avantageux et le séchage du bois sera optimal. Optez de préférence pour un fournisseur de bois local pour limiter le transport.

 

Pour aller plus loin : 

Demander un devis

Sur le même thème