Le déflecteur est l’une des pièces les plus importantes du poêle à bois. Cet élément sert à orienter les fumées vers le conduit d’évacuation et contribue grandement au rendement de votre installation de chauffage au bois.

Poêle à bois

Peut-être avez-vous déjà entendu parler du déflecteur de votre poêle à bois sans jamais vraiment bien identifier de quoi il s’agissait. C’est un élément discret de votre installation. Pourtant, il est essentiel à son bon fonctionnement. Situé au niveau de la partie supérieure de l’appareil, il peut prendre la forme d’une rangée de pierres réfractaires, s’il s’agit d’un foyer au bois, ou d’une plaque de métal, dans un poêle à bûches récent. Le plus souvent, vous devrez enlever ce déflecteur pour pouvoir ramoner le conduit de votre cheminée.

A quoi sert le déflecteur de votre poêle à bois ?

Le déflecteur joue un rôle essentiel dans l’évacuation des fumées produites suite à la combustion du bois. Il fait le lien entre le conduit de cheminée et le cœur du foyer. Sans déflecteur, la fumée s’échapperait trop rapidement. Or, le maintien d’un certain niveau de fumée au sein du poêle participe à une meilleure combustion du bois et améliore le rendement de l’appareil, puisque la chaleur qu’elle contient est alors valorisée. En laissant la fumée s’échapper trop tôt, on se prive de cette énergie.

D’autre part, le déflecteur a aussi pour fonction de réfléchir la chaleur produite. De cette manière, il participe aussi directement au rendement de votre appareil et à une combustion optimale du bois en son sein.

Poêle au bois et foyer d’ambiance : l’importance du déflecteur

L’importance du déflecteur s’apprécie directement quand on compare un foyer ou un poêle au bois avec une simple maçonnerie ou un foyer d’ambiance, qui n’a souvent pas de déflecteur. On peut en effet facilement constater que la chaleur ressentie est bien supérieure avec un foyer ou un poêle à bois et que la combustion des bûches y est beaucoup plus complète.

Le déflecteur participe aussi à la sécurité du poêle

Le déflecteur régule donc directement l’évacuation des fumées au cœur de votre foyer ou de votre poêle à bois. Il empêche aussi les flammes d’aller lécher directement le conduit de la cheminée. Le risque, sans déflecteur, est que le feu se propage à une cheminée encrassée, entraînant de sérieux dégâts et, dans le pire des cas, des sinistres complets. C’est pour cela qu’il est important de ramoner régulièrement sa cheminée, même si l’on dispose d’un déflecteur.

De quoi est composé le déflecteur du poêle ou de foyer au bois ?

Le déflecteur de votre poêle à bois peut être composé de divers matériaux : le métal, la pierre réfractaire ou encore la laine isolante. Il peut être constitué d’une ou deux rangées de pierres réfractaires. On trouve aussi des déflecteurs constitués de pierres réfractaires avec une plaque de métal ou de la laine isolante par-dessus. D’autres ne sont composés que d’une plaque de métal, avec éventuellement de la laine isolante par-dessus.

 

Pour obtenir un rendement optimal, il est recommandé que le déflecteur soit isolé. De cette manière, la chaleur peut être retenue le plus longtemps possible dans la chambre de combustion. On profite d’un meilleur rendement de son poêle à bois et de son foyer et l’on peut profiter d’économies d’énergie plus importantes.

Sur le même thème

Sur le même thème