Vous souhaitez remplacer votre ancien système de chauffage par une chaudière fioul, au gaz ou à bois performante. Quelle est la durée de vie moyenne d’une chaudière et quels sont les différents moyens à disposition pour prolonger la vie de son appareil de chauffage ? Tout ce qu’il faut savoir avec L’énergie tout compris.

Augmenter la durée de vie de sa chaudière fioul, gaz ou bois

Quelle est la durée de vie moyenne d’une chaudière

La durée de vie des chaudières fioul, au gaz ou au bois varie généralement entre 15 et 25 ans. Plusieurs facteurs sont susceptibles d’influencer la longévité de ce type d’appareil de chauffage, à savoir :

  • La marque de la chaudière
  • Le modèle de l’appareil
  • La qualité de l’installation ;
  • Les conditions d’utilisation ;
  • La qualité de la combustion.  

Comment augmenter la durée de vie d’une chaudière ?

Certaines astuces et conseils vous permettront de maximiser la durée de vie de votre chaudière fioul, au gaz ou à bois.

  • Bien entretenir sa chaudière

La première chose à faire pour augmenter la durée de vie de sa chaudière est de veiller à son entretien régulier. Cette dernière doit obligatoirement être révisée chaque année par un professionnel qui vérifiera notamment : le corps de chauffe, le brûleur, les organes de sécurité, le début du combustible ou encore l’étanchéité du système de chauffage.

Pour ne pas oublier l’entretien annuel de sa chaudière, il est recommandé de souscrire un contrat auprès d’un chauffagiste. 

 

Bon à savoir
L’entretien de la chaudière vise également à vérifier qu’elle ne présente pas un danger pour les habitants du logement. Cela passe principalement par une vérification de la quantité de monoxyde de carbone émise.

  • Choisir une chaudière haut de gamme

La longévité d’une chaudière passe aussi par le choix de l’appareil de chauffage. Misez sur des marques reconnues et sur des modèles haut de gamme et n’hésitez pas à effectuer des comparaisons.

  • Éviter de trop solliciter sa chaudière

Cela passe par le faire de réguler la température à l’intérieur du logement durant la journée et la nuit grâce à un programmateur. Durant les périodes d’absence des occupants du logement (travail, école) et durant la nuit, il est recommandé de diminuer la température du logement par exemple.

Autre moyen de limiter l’utilisation de sa chaudière : veiller à bien isoler son habitation.

 

  • Choisir un combustible de bonne qualité

Le choix du combustible ne doit pas être négligé. On notera ainsi qu’il faut privilégier :

Pour plus de renseignements sur votre installation et notamment sur la manière de l’entretenir, n’hésitez pas à contacter un chauffagiste qualifié.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème

Sur le même thème