La chaudière à condensation (gaz ou fioul) est devenue le standard en matière de chauffage, pour son excellent rendement mais aussi pour son impact sur l’environnement limité par rapport aux chaudières anciennes. Les performances de la chaudière à condensation peuvent être optimisées lorsque cette dernière est associée à un plancher chauffant. Focus sur les différents avantages.

Associer une chaudière à condensation à un plancher chauffant

Les planchers chauffants, des émetteurs de chaleur aux nombreux attraits

Le plancher chauffant fait partie, avec les radiateurs chaleur douce, des meilleurs émetteurs de chaleur à combiner avec les chaudières à condensation. Il présente en effet de multiples avantages qui optimiseront les performances du système de chauffage et le confort des habitants :

  • Une répartition de la chaleur homogène dans les pièces de l’habitation ;
  • Un confort augmenté grâce à la possibilité de marcher pieds nus ;
  • La compatibilité avec plusieurs types de revêtements de sol comme le carrelage, la moquette, le parquet, etc. ;
  • La température du plancher est limitée (souvent à 28 °C), afin de prévenir tout problème de santé ;
  • L’absence d’émetteurs de chaleur comme des radiateurs donnent une plus grande flexibilité en matière d’aménagement de l’espace. 

Chaudière à condensation et plancher chauffant : une association avantageuse pour faire des économies d’énergie

La chaudière à condensation a pour particularité de récupérer la chaleur contenue dans les vapeurs de combustion. Cette dernière est réutilisée pour préchauffer l’eau du circuit de chauffage, permettant ainsi une maximisation des performances de la chaudière. Selon les appareils, le rendement peut en effet atteindre plus de 100 %.

Les planchers chauffants permettent d’aller plus loin dans la démarche d’économies d’énergie au sein du logement puisque contrairement aux radiateurs anciens, ils ne nécessitent pas d’être réglés sur des hautes températures pour être performants (l’eau des planchers hydrauliques ne dépasse généralement pas 40-45 °C). On notera par ailleurs que la température peut être contrôlée ce qui permet d’éviter de surconsommer de l’énergie.

Bon à savoir

Les planchers chauffants ne sont pas uniquement compatibles avec les chaudières à condensation. D’autres appareils de chauffage à l’image des chaudières basse température et les pompes à chaleur sont également des alternatives à prendre en considération. À noter que l’association à certains types de pompes à chaleur permet un rafraîchissement du sol en été.

Financer sa chaudière à condensation

L’acquisition d’une chaudière à condensation donne souvent accès à des aides financières et fiscales. TVA à taux réduit, crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) de 30 %, éco-prêt à taux zéro, prime en euros, aides régionales : il existe une multitude d’aides pour les particuliers.

Ces coups de pouce sont accessibles sous conditions, notamment le recours à un professionnel RGE pour installer la chaudière à condensation (et le plancher chauffant). Il est conseillé de se rendre dans un espace Info-énergie pour connaître l’étendue des aides dont il est possible de bénéficier mais aussi pour déterminer la compatibilité entre les différents dispositifs existants.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème