Difficultés à chauffer des logements énergivores et à payer les factures énergétiques, telle est la réalité de plusieurs millions de Français touchés par la précarité énergétique. État des lieux d’un problème qui concerne un ménage sur cinq.

Précarité énergétique en France

La précarité énergétique : un problème sociétal

La précarité énergétique en France touche plus de 12 millions de personnes. En cause, les 8 millions de passoires thermiques qui composent le parc résidentiel privé. Déjà fragiles financièrement, ces Français doivent souvent s’acquitter d’une facture énergétique plus élevée de 21,5 % par rapport à celle d’un foyer habitant un logement en meilleur état. Pour réduire ces factures, certains ménages n’hésitent pas à baisser leur consommation de chauffage, ce qui a un impact non négligeable sur leur santé. Bronchites, sifflements respiratoires, migraines et troubles de l’anxiété sont des maux qui touchent principalement les victimes de la précarité énergétique.

Comment lutter contre la précarité énergétique ?

Pour lutter contre la précarité énergétique qui touche les foyers les plus modestes, des aides ont été mises en place pour faciliter le paiement des factures énergétiques et financer une partie des travaux de rénovation et d’isolation des logements énergivores.

  • Programme Habiter Mieux

Ce programme financé en partie par l’Anah, vise à encourager les travaux de rénovation et d’isolation afin d’améliorer les performances énergétiques des logements – le but étant d’éliminer le plus de passoires thermiques possible.

  • Tarifs sociaux de l’énergie et chèque énergie

Jusqu’au 31 décembre 2017, les tarifs sociaux de l’énergie permettaient aux foyers les plus modestes de profiter d'une déduction forfaitaire annuelle sur le montant de leur facture énergétique. Depuis le 1er janvier 2018, ils sont remplacés par les chèques énergie. 4 millions de ménages vont pouvoir payer leurs factures d’énergie avec ce chèque, reçu automatiquement sur conditions de ressources.

 

  • Fonds de solidarité au logement

Plus de 200 000 foyers ont fait appel au fonds de solidarité au logement, une aide permettant de faire face aux frais liés au logement comme une facture d'énergie. En 2014, ce sont 150 000 foyers qui ont bénéficié de cette aide.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème

Sur le même thème