Un projet de rénovation énergétique peut s’avérer coûteux. Toutefois, pour vous aider à le réaliser, de nombreuses primes et aides existent. Nous vous les résumons.

aides financières en 2019

Conscients de l’important travail qu’il reste à mener pour compléter la transition énergétique en France, différents organismes vous permettent aujourd’hui de profiter de nombreuses aides pour effectuer une rénovation énergétique de votre logement.

 

Notez que toutes ces aides ne sont accordées que si les travaux sont effectués par un professionnel certifié RGE.

Les aides gouvernementales

Le gouvernement offre trois types d’aides pour votre rénovation énergétique :

  • une TVA réduite à 5,5% pour l’installation d’une chaudière à gaz à condensation offrant de très hautes performances énergétiques, d’une pompe à chaleur air/eau, d’une pompe à chaleur hybride, d’une chaudière biomasse, ou à 10% pour l’enlèvement d’une cuve à fioul ;
  • un crédit d’impôt (CITE) de 30% pour l’installation de ces différents systèmes et de 50% pour l’enlèvement de votre cuve à fioul ;
  • des chèques énergies accordés pour chacune de ces démarches.

Les aides complémentaires

A côté de ces offres étatiques, Total vous propose des aides complémentaires, destinées à faciliter plus encore l’installation de votre nouveau système de chauffage.

L’offre Coup de pouce

Cette offre découle des Certificats d’Economie d’Energie (CEE) et vous permet d’obtenir des subsides pour certaines catégories de travaux, de l’isolation au remplacement du système de chauffage. Différents équipements de chauffage peuvent ainsi être subsidiés de manière variable, en fonction des revenus du ménage :

  • 600 à 1.200 euros pour une chaudière gaz à condensation à très hautes performances ;
  • 2.500 à 4.000 euros pour une pompe à chaleur air/eau ou hybride ainsi que pour une chaudière biomasse.

La prime Mon énergie tout compris

En complément de l’offre Coup de pouce, Total vous propose une prime Mon énergie tout compris, qui varie elle aussi en fonction des revenus du ménage :

  • 100 à 200 euros pour une chaudière gaz à condensation à très hautes performances ;
  • 1.000 à 1.500 euros pour une pompe à chaleur air/eau ou hybride ainsi que pour une chaudière biomasse.

Demandez ma prime Mon Énergie Tout Compris

Les aides régionales

Enfin, des aides régionales sont aussi disponibles pour financer votre changement de système de chauffage ou l’enlèvement de votre cuve à fioul. Il s’agit des aides de l’ANAH, qui se décomposent en deux offres, dépendantes des revenus du ménage :

  • Habiter Mieux Sérénité ;
  • Habiter Mieux Agilité.

Ces deux offres s’appliquent à toute une série de travaux, dont vous pouvez facilement parcourir la liste sur le site de l’ANAH.

Sur le même thème

Sur le même thème