Avec une augmentation des projets financés en 2016 de près de 65 % par rapport à 2015, le crowdlending s’impose de plus en plus comme une alternative au prêt bancaire pour les particuliers et les petites entreprises. Mais qu’est-ce que le crowdlending exactement, et à quoi sert-il ?

 

Le crowdlending qu’est-ce que c’est ?

 

Le crowdlending : définition

À ne pas confondre avec le crowdfunding, le crowdlending, ou prêt participatif, est une forme de financement participatif par le biais du prêt. Par l’intermédiaire d’une plateforme en ligne, les particuliers et les entreprises subventionnent un projet défini. Leur participation est récompensée grâce aux intérêts des prêts.

À qui s’adresse le crowdlending ?

Le crowdlending est une solution de prêt à destination des petites et moyennes entreprises, et des particuliers.

 

  • Le prêt participatif pour les particuliers

Certaines plateformes permettent aux particuliers d’emprunter auprès d’autres particuliers ou de structures sous la forme d’un crédit à la consommation. Il n’existe qu’une seule plateforme à ce jour en France, à cause de la réglementation très encadrée qui régit le crédit aux particuliers.

 

  • Le prêt participatif pour les TPE-PME

Les TPE et les PME, de par leur situation, ne peuvent pas toujours emprunter auprès des banques. C’est là que le crowdlending devient intéressant. En exposant leur projet, elles peuvent encourager d’autres entreprises ainsi que des particuliers à participer. Une vingtaine de plateformes sont accessibles aux TPE-PME.

 

Les avantages du crowdlending

Pour les emprunteurs, le crowdlending est un moyen rapide de trouver un financement pour un projet donné, là où les banques font preuve de réticence et demandent des garanties. Cela leur permet également de diversifier leurs sources de financement. Du côté des prêteurs, ils sont de plus en plus nombreux à préférer investir leur argent dans des projets auxquels ils croient. Le taux d’intérêt est également intéressant pour eux : ce type de financement permet de récupérer entre 5 et 10 % brut de la somme engagée par an et par projet. Certaines plateformes proposent même un rendement pouvant aller jusqu’à 12 %. Enfin, le retour sur investissement est rapide puisque le remboursement du prêt ne peut excéder sept ans et que la majorité des projets sont remboursés après une durée qui oscille entre trois et cinq ans.

 

Le crowdlending pour les particuliers : pour quoi faire ?

En tant que particulier, il existe de nombreuses raisons d’avoir recours à un prêt participatif : crédit auto ou moto, mariage, crédit à la consommation, rachat de crédit, etc. Il est également possible de financer ses travaux de rénovation énergétique grâce au crowdlending. Lorsqu’un particulier n’est pas éligible aux nombreuses aides proposées par l’État pour la conduction de travaux, le crowdlending peut devenir une alternative intéressante, d’autant qu’il est possible de bénéficier d’un prêt à taux zéro, sous certaines conditions. De manière générale, le taux d’un prêt participatif pour les particuliers ne dépasse pas 5 %.

 

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème