Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) a été prolongé jusqu’en 2019. Contrairement aux précédentes années, où il suffisait de déclarer les travaux de rénovation éligibles lors de la déclaration d’impôt pour en profiter, 2019 voit également entrer en vigueur le prélèvement à la source. Comment déclarer les travaux de rénovation éligible et comment va être versé ce crédit d’impôt ?Quels travaux déclarer aux impôts ?

Quand et comment déclarer ses travaux aux impôts ?

Le grand changement attendu au 1er janvier 2019 est la mise en route du prélèvement à la source. Les impôts seront prélevés directement sur la paie mensuelle des contribuables selon un barème établi à partir de la dernière déclaration d’impôt de 2018. Or, si des travaux de rénovation ont eu lieu en 2018, comment bénéficier du crédit d’impôt ?

Travaux de rénovation et prélèvement à la source

Bonne nouvelle : en ce qui concerne les impôts à la source, les travaux de rénovation éligibles au CITE 2019 seront bien pris en compte. Si le spectre d’une année blanche planait au-dessus du CITE 2019 et autres réductions d’impôts, ce phénomène ne concerne que les revenus salariés et fonciers perçus en 2018. Le prélèvement à la source remplace le système de paiement classique de l’impôt sur le revenu, et permet justement d’adapter en temps réel le taux de prélèvement selon les changements de situation survenus en cours d’année.

Comment remplir la déclaration d’impôts pour profiter du CITE en 2019 ?

Le prélèvement à la source n’enlève en aucun cas la déclaration d’impôt annuelle, comme elle a existé jusqu’à maintenant. Au printemps 2019, chaque contribuable devra déclarer ses revenus et prévenir des travaux de rénovation éventuels qu’il aura réalisés lors de l’année 2018, en utilisant un formulaire spécifique. D’après les informations connues à ce jour, les contribuables concernés bénéficieront des crédits d’impôts sur les travaux réalisés en 2018, en septembre 2019.

 

Bon à savoir 

Les conditions et la marche à suivre pour déclarer les travaux de rénovation éligibles au crédit d’impôt pour la transition énergétique sont susceptibles d’évoluer en début d’année 2019. 

 

Pourquoi déclarer ses travaux de rénovation énergétique aux impôts ?

Certains travaux de rénovation énergétique donnent le droit à un crédit d’impôt de 30 % : le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE). Les mentionner lors de la déclaration de revenus permet donc d’alléger la facture des travaux réalisés, qui peut être très élevée. 

Quels travaux sont éligibles au CITE 2019 ?

Le CITE 2019 concerne les travaux réalisés en 2018. C’est également le cas, si des travaux ont été entrepris en 2017 puis terminés en 2018. La liste de travaux de rénovation énergétique déductibles des impôts sur le revenu, a été modifiée au 1er janvier 2018, mais elle ne devrait pas évoluer en 2019. Les travaux réalisés en 2018 et éligibles au crédit d’impôt de 30 % sont :

  • Travaux d’isolation thermique : planchers, murs, toitures, changement des fenêtres et des portes-fenêtres pour des modèles double ou triple vitrage, pose de volets isolants ;
  • Installation de chaudière individuelle ou collective à haute performance énergétique ;
  • Installation d’équipement utilisant une source d’énergie renouvelable : pompes à chaleur, poêles à bois, équipement fonctionnant à l’énergie solaire, etc.

 

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème

Sur le même thème