Quelle est la durée de validité d’un DPE ?

10 ans. C’est, en principe, la durée de validité d’un DPE (diagnostic de performance énergétique). Cependant, il existe des exceptions à cette règle. Voici lesquelles.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

validité diagnostic de performance énergétique

Indispensable notamment pour la vente d’un logement (ou sa mise en location), et permettant d’estimer les consommations énergétiques et les émissions de gaz à effet de serre de ce dernier, le diagnostic de performance énergétique a été revu au 1er juillet 2021. De fait, différentes durées de validité existent aujourd’hui, pouvant vous amener à demander la réalisation d’un nouveau DPE. Explications.

Validité d’un diagnostic énergétique : 10 ans, mais…

Le 1er juillet 2021, une réforme a été appliquée au diagnostic de performance énergétique. Depuis cette date, le DPE est devenu opposable, ce qui signifie qu’un locataire ou un acheteur peut se retourner contre un (ex) propriétaire en cas de DPE mensonger.

L’autre conséquence de cette réforme ? Les DPE réalisés avant cette date disposent désormais d’une durée de validité revue à la baisse – elle est de 10 ans pour les DPE « post-réforme ». Ainsi :

  • Un DPE réalisé entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2017 ne reste valable que jusqu’au 31 décembre 2022.
  • Un DPE réalisé entre le 1er janvier 2018 et le 30 juin 2021 n’est valable que jusqu’au 31 décembre 2024.

À lire aussi : Refonte du DPE : ce qui change au 1er juillet 2021

Le cas des DPE réalisés sur factures

Attention, avec la réforme, la méthode de calcul du DPE a changé. Le Gouvernement a en effet décidé de ne conserver que celle dite « 3CL », pour « calcul de la consommation conventionnelle des logements », au détriment de celle reposant sur l’analyse des factures.

calcul du DPE

Ainsi, si votre DPE réalisé avant la réforme est toujours valable mais a été effectué selon la méthode des factures, il est plus que recommandé d’en réaliser un nouveau. Les résultats obtenus avec la méthode 3CL pourraient en effet être sensiblement différents… au point, en cas de vente de votre bien, d’influer sur le prix demandé ou de voir votre acheteur se retourner contre vous si, à sa lecture, il constate que le logement n’atteint pas les performances revendiquées !

DPE : trois conseils pour choisir un diagnostiqueur

Vous avez besoin d’un nouveau DPE, que ce soit pour vendre votre bien, le louer, ou tout simplement pour estimer les gains atteignables avec des travaux de rénovation énergétique ? Vous allez devoir faire appel à une entreprise spécialisée dans la réalisation de ce type de diagnostic.

Pour cela, quelques conseils sont à avoir à l’esprit :

  • Vérifiez que les entreprises consultées disposent de la certification nécessaire à la réalisation d’un diagnostic de performance énergétique. Celle-ci doit être renouvelée tous les cinq ans, via un examen de « recertification ».
  • Prenez le temps de bien comparer les devis, les moyens déployés pour réaliser le DPE et les services associés. Évitez les prestataires qui affichent des tarifs pour un DPE anormalement bas, qui peuvent être synonymes de DPE bâclé et/ou erroné.
  • Consultez les avis laissés par d’autres clients, par exemple sur Google. Ils vous aideront à vous assurer de la qualité de votre futur DPE.

À lire aussi : Comment choisir un diagnostiqueur DPE ?