Pompe à chaleur air-air

Une pompe à chaleur air-air utilise l’énergie contenue dans l’air extérieur pour produire de l’air chaud afin de chauffer votre logement. Bien conçu et installé par un professionnel, ce système de pompe à chaleur (PAC) aérothermique permet de réaliser des économies d’énergie et de participer à la protection de l'environnement. Pour vous aider dans vos travaux de transition énergétique, plusieurs aides financières existent pour l’achat d’une pompe à chaleur air-air.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

Pompe à chaleur air air

Une pompe à chaleur air-air utilise l’énergie contenue dans l’air extérieur pour produire de l’air chaud afin de chauffer votre logement. Bien conçu et installé par un professionnel, ce système de pompe à chaleur (PAC) aérothermique permet de réaliser des économies d’énergie et de participer à la protection de l'environnement. Pour vous aider dans vos travaux de transition énergétique, plusieurs aides financières existent pour l’achat d’une pompe à chaleur air-air.

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur air-air ?

La pompe à chaleur air-air est une pompe à chaleur aérothermique, c’est-à-dire qu’elle puise la chaleur dans l’air ambiant, à l’extérieur ou à l’intérieur. Les PAC aérothermiques se distinguent des PAC géothermiques, qui prélèvent quant à elles la chaleur dans le sol ou l’eau grâce à des capteurs ou des forages.

Parmi les PAC aérothermiques, on trouve la PAC air-air, mais aussi la PAC air-eau. Le premier terme désigne le lieu d’origine du prélèvement (l’air), et le deuxième le mode de distribution (air ou eau). Dans le cas d’une pompe à chaleur air-air, la chaleur est ainsi prélevée dans l’air et redistribuée dans l’air grâce à des ventilo-convecteurs. Une pompe à chaleur air-eau puise la chaleur dans l’air mais chauffe un circuit d’eau de chauffage. Le logement est ainsi chauffé par le biais d’un plancher chauffant ou de radiateurs basse température.

Fonctionnement de la pompe à chaleur air-air

Le circuit de la pompe à chaleur air-air contient un fluide frigorigène. Ce gaz permet de transformer les calories de l’air extérieur en air chaud pour l’habitation. L’unité extérieure capte les calories (c’est-à-dire l’énergie) contenues dans l’air. Le fluide frigorigène voit sa température et sa pression augmenter et restitue cette chaleur à l’air diffusé dans votre habitation par les émetteurs de chaleur. Ces émetteurs fonctionnent sous la forme d’un système de ventilation. Cette solution s’adapte parfaitement à des régions pourvues d’un climat doux. Attention toutefois, la pompe à chaleur air-air ne peut pas assurer la production d’eau chaude sanitaire d’un logement.

La pompe à chaleur air-air nécessite un chauffage d'appoint

Les PAC aérothermiques sont pourvues, par défaut, d’un système de chauffage d’appoint. En effet, les conditions climatiques jouent un rôle important dans le fonctionnement des pompes à chaleur air-air. Plus il fait chaud, plus le rendement d’une PAC air-air est important. En revanche, en-dessous de certaines températures, généralement comprises entre -10 et -20 °C selon le modèle, l’appareil cesse de fonctionner. Il est donc indispensable de disposer d’un chauffage d’appoint pour ces situations, qui sont plus ou moins fréquentes selon la région où vous habitez. Dans ce cas, une contrainte se pose puisque vous devez avoir deux émetteurs de chaleur différents dans la même pièce, à moins d’opter pour un diffuseur centralisé et des grilles encastrées dans vos murs.

Pompe à chaleur aérothermique ou géothermique ?

Même sans atteindre des températures extrêmes comme -20°C, le rendement d’une pompe à chaleur air-air est moindre lors des périodes de grand froid. Si vous habitez dans une région où les hivers sont rigoureux et que vous souhaitez installer une PAC pour chauffer votre logement, un équipement géothermique semble donc plus approprié. Toutefois, le prix d’une pompe à chaleur géothermique est plus élevé que celui d’une PAC air-air.

L’installation d’une pompe à chaleur air-air

L’installation d'une pompe à chaleur air-air doit être effectuée par un professionnel qualifié. Cet expert est le seul compétent pour réaliser une installation au rendement optimal. En effet, le liquide frigorigène est relativement dangereux et doit être manipulé par un spécialiste. Le choix du matériel revêt également une importance toute particulière puisqu'il détermine, en partie, la durée de vie de votre équipement. Là encore, un professionnel vous délivrera de précieux conseils. Il peut notamment trouver l’emplacement le plus adapté afin que le bruit généré par votre appareil ne soit une source de nuisances ni pour vous, ni pour le voisinage.

Réaliser des économies d’énergie grâce à une pompe à chaleur air-air

L'installation d'une pompe à chaleur air-air permet de réaliser d’importantes économies sur votre facture de chauffage. Selon l’Ademe, ce système de chauffage peut fournir jusqu’à 60 % de l’énergie consommée chaque année. Sachez également qu’en plus d'utiliser une source énergétique gratuite et renouvelable, certains modèles de pompe à chaleur air-air présentent l'avantage d'être réversibles. La pompe chaleur peut donc vous permettre de vous chauffer en hiver et de vous rafraîchir en été, en servant aussi de climatiseur.

Cette solution vous tente, mais vous ne savez pas si elle est adaptée pour votre logement ? Utilisez notre simulateur d’économies d’énergie. En répondant à quelques questions concernant votre habitation, cet outil vous indique les travaux susceptibles de générer des économies et vous indique si la pompe à chaleur air-air est appropriée dans votre situation.

La prime énergie TotalEnergies pour vous aider dans l’acquisition d’une pompe à chaleur air-air

L'installation d'une pompe à chaleur air-air demande un investissement financier important. Mais de nombreuses aides financières sont attribuées pour encourager les particuliers à équiper leur habitation d'un système de chauffage économique et écologique. TotalEnergies s'engage pleinement dans cette démarche et vous propose de bénéficier d’une prime énergie pour l’achat et l’installation d’une pompe à chaleur air-air. Eco-prêt à taux zéro, aides de l'Anah, aides locales : ces aides, cumulables avec la prime énergie, sont autant de moyens pour vous aider à financer votre projet, sous réserve de remplir certaines conditions. À noter tout de même qu’une pompe à chaleur air-air ne vous permet pas de bénéficier d’un crédit d’impôt développement durable.

Simulez

votre prime énergie

Je simule ma prime