Ma pompe à chaleur se met en sécurité, que faire ?

Votre pompe à chaleur vient de se mettre en sécurité, et ne fonctionne donc plus ? Voici la marche à suivre.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

ma pompe à chaleur en sécurité

La mise en sécurité de la pompe à chaleur (PAC), aussi appelée mise en défaut, est un mécanisme de protection de l’appareil. Cela signifie que ce dernier s’arrête pour ne pas être endommagé. Pour le redémarrer, il convient donc d’identifier la panne. Explications.

Pourquoi ma pompe à chaleur se met-elle en sécurité ?

Comme expliqué ci-dessus, la pompe à chaleur se met en sécurité lorsqu’elle détecte un défaut dans son fonctionnement. Ce faisant, elle évite une panne grave et s’arrête totalement, pour vous laisser le temps d’intervenir. De fait, les PAC étant composées de nombreux éléments, il existe plusieurs causes de mise en sécurité :

  • une fuite de gaz frigorigène ;
  • un problème de pression ;
  • un défaut d’alimentation en électricité ;
  • un débit d’eau insuffisant ;
  • une obstruction des circuits et/ou de l’échangeur…

À lire aussi : Entretien d’une pompe à chaleur : est-ce obligatoire chaque année ?

Les étapes à suivre en cas de défaut de la PAC

Avant d’appeler un réparateur, certaines opérations simples peuvent être effectuées pour « corriger » la mise en sécurité d’une pompe à chaleur. Tout d’abord, consultez le message d’erreur qui s’affiche sur l’écran de l’appareil. Bien souvent, il vous dira ce que vous devez faire pour le redémarrer.

L’écran est éteint ? Assurez-vous que le souci ne vient pas de l’alimentation électrique de la PAC, en vérifiant :

  • que votre circuit électrique n’a pas disjoncté ;
  • que votre appareil est correctement branché.

Si la mise en sécurité intervient à la fin de la saison de chauffe, votre pompe à chaleur peut avoir besoin de « repos ». Coupez-la totalement pendant au moins cinq minutes pour qu’elle se réinitialise, puis relancez-la.

Profitez de cette petite pause pour effectuer un contrôle des différents éléments de la PAC, unité intérieure comme extérieure. Enfin, nettoyez les filtres de la pompe à chaleur avec de l’eau savonneuse. Logiquement, en suivant ces étapes, vous devriez pouvoir redémarrer votre appareil.

À lire aussi : Entretien d’une pompe à chaleur : quelles sont vos obligations ?

Et si la pompe à chaleur ne redémarre pas ?

Votre pompe à chaleur ne fonctionne plus ? Elle ne redémarre pas malgré vos efforts et les différents contrôles effectués ? Cela signifie probablement que le souci rencontré par votre appareil est assez important. Un technicien doit intervenir dans les plus brefs délais.

pompe à chaleur ne redémarre pas

Contactez un artisan certifié pour être certain de la qualité de son intervention. Notez, enfin, qu’il est possible d’éviter les mises en défaut de la pompe à chaleur en veillant à :

  • ne pas oublier les entretiens périodiques de l’appareil, qui permettent de prévenir la plupart des pannes des pompes à chaleur, grâce à une inspection minutieuse des composants ;
  • nettoyer régulièrement la pompe à chaleur, que ce soit l’unité extérieure ou l’unité intérieure ;
  • réagir rapidement si vous constatez une odeur inhabituelle, si l’appareil fait du bruit ou s’il perd en puissance.