60 associations appellent à rendre obligatoire la rénovation énergétique des logements

Alors que le projet de loi sur la Convention citoyenne devrait aboutir prochainement, une soixantaine d’associations ont rappelé au Président de la République, au travers d’une lettre, les dangers que représenterait une exclusion de l’obligation de rénovation énergétique des logements.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

Rénovation énergétique des logements

Une soixantaine d’associations de défense de l’environnement et de solidarité sociale ont récemment attiré l’attention du gouvernement sur les dangers que représenterait une exclusion de l’obligation de rénovation énergétique des logements. En pleine élaboration du projet de loi sur la Convention citoyenne, cette possibilité serait en effet étudiée par les différents ministères. Pour ces associations, une telle décision serait une grave erreur à l’heure où chacun est amené à faire des efforts pour lutter contre le réchauffement climatique.

Une lettre pour rappeler au Président son objectif de campagne

Pour faire part de leur inquiétude et rappeler au Président son objectif de campagne, la soixantaine d’associations a décidé d’écrire une lettre à Emmanuel Macron.

« Monsieur le Président, vous vous étiez engagé à faire disparaître les cinq millions de passoires énergétiques d’ici 2025. Force est de constater que les milliards du Plan de relance n’y suffiront pas », entament-il dans cette missive.

57 % des Français favorables à l’obligation de rénovation énergétique

Elles rappellent également que rendre obligatoire la rénovation énergétique des logements est une mesure de bon sens. 87 % des citoyens et des citoyennes de la Convention pour le climat et 57 % des Français ont récemment assuré dans un sondage OpinionWay que la rénovation énergétique des logements devrait revêtir un caractère obligatoire. Toujours selon cette étude, 45% des répondants pensent qu’il est nécessaire de réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur logement. Et ils sont 43% à déclarer y avoir froid.

« Laisser des millions de personnes sans option face au renchérissement des factures d’énergie et au froid, au motif de ne pas obliger les propriétaires ni flécher l’investissement public dans les travaux de rénovation, serait une erreur stratégique et une grave faute politique », expliquent-ils au Président dans leur courrier. « Le gouvernement doit massifier la rénovation énergétique, en concentrant ses aides sur les rénovations profondes et en les conditionnant à l’atteinte de résultats, décider de mesures réglementaires et financières, mettre en place des stratégies territoriales avec les collectivités, donner l’exemple en rénovant ses propres bâtiments, structurer une filière… »

113 milliards d’euros d’économie d’ici 2030

Récemment, le cabinet spécialisé dans l’évaluation des politiques publiques, Citizing, a réalisé, pour le compte du groupe Enelia, une étude sur les gains d’ordre économique, social et environnemental qu’engendrerait une rénovation énergétique massive des bâtiments dans les secteurs résidentiel, tertiaire et industriel. D’ici 2030, ces travaux de rénovation pourraient faire économiser 113 milliards d’euros. L’étude s’est focalisée sur les impacts d’une amélioration significative de l’efficacité énergétique des bâtiments les plus inefficaces énergétiquement pour le secteur résidentiel et tertiaire, et sur les opérations les plus communes aux différentes branches de l’industrie. Pour les ménages français, cela représenterait une économie de 58 milliards d’euros d’ici 10 ans.

Projet de rénovation ?

Vous avez un projet de rénovation énergétique ? Faites une simulation en ligne avec l'Energie Tout Compris.

Faire une simulation