Régulation par sonde de température : en bref

Un système de chauffage performant est synonyme d’économies d’énergie… et de factures allégées. Si vous ne souhaitez pas ou n’avez pas les moyens d’investir dans une nouvelle chaudière, une pompe à chaleur ou tout autre système de chauffage, il existe une solution simple mais efficace : la régulation par sonde de température.

 

10 à 25 % d’économies d’énergie

Avec la régulation par sonde de température, vous pouvez conserver votre chaudière, qu’elle soit au fioul ou à gaz, basse température ou à condensation, tout en la transformant en un système de chauffage plus intelligent, vous assurant des économies d’énergie de 10 à 25%.Le principe de la régulation par sonde de température consiste à avoir une température d’eau coordonnée avec la température extérieure. Elle évite ainsi tout surdimensionnement au moment du réglage et donc toute déperdition. Par exemple, en hiver à 3°C, l’eau est à 70°C et non plus à 40°C. Si le climat se réchauffe, la température de l’eau descend automatiquement.

Des aides pour l’installation

La régulation par sonde de température vous assure ainsi de bonnes économies. Son acquisition comme son installation, bien qu’il ne s’agisse pas d’un investissement important, ouvrent la voie à plusieurs aides financières, qui permettent de réduire son coût et vous offrent un retour sur investissement rapide.

Un confort thermique permanent

Grâce à ses capteurs et à son régulateur, le fonctionnement de ce système vous permet d’établir une courbe de chauffe en fonction de vos souhaits et de maintenir en permanence le confort thermique de votre habitation, à 19°C par exemple. La sonde de température anticipe tout changement de la température extérieure et transmet l’information au régulateur, lequel adapte automatiquement la température de l’eau. Ainsi, la stabilité de la température ambiante est assurée, et vous ne risquez plus d’avoir une température trop haute ou trop basse.

Une solution pour votre maison

La régulation par sonde de température est particulièrement conseillée pour les maisons à un seul niveau, ou les maisons de plain-pied ayant une grande surface au sol. Elle est également une solution appropriée pour le chauffage au sol, car elle peut répondre à la forte inertie de ce système, c'est-à-dire au décalage entre la période où il est chauffé, et celle où il va restituer la chaleur. De même, grâce à certaines options comme la limite basse de température, il est possible de réguler la chaleur des convecteurs dans une installation électrique, en sachant qu’ils seront toujours en fonctionnement, puisque l’eau ne descend jamais au-dessous des 50°C.

Régulation et programmation : le couple gagnant

Il existe plusieurs types de régulation par sonde de température. Cependant, il est conseillé de coupler ce système avec un thermostat d’ambiance qui , de son côté, prend en compte la température dans une pièce témoin, ainsi que les apports gratuits comme l’ensoleillement ou la chaleur dégagée par les appareils de cuisson. D’une manière générale, une bonne régulation doit être couplée avec une programmation : programmateur de chauffage et robinets thermostatiques, pour avoir en permanence la température désirée dans chacune des pièces de la maison.

Vous souhaitez commenter cet article ?
Créez un compte et commentez cet article