Depuis l’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie en 2007, les consommateurs ont accès à des tarifs réglementés pour le gaz et pour l’électricité, mais aussi aux offres de marché. Quelle option protège le mieux les particuliers en cas de hausse des prix de l'énergie ? Quelles sont leurs différences et sont-elles accessibles à tous ?

Comparez les meilleurs prix du marché avec notre partenaire JeChange.fr, et obtenez un devis personnalisé des offres les moins chères en cliquant ci-dessous.  

Jusqu'à 100€ d'économie sur votre facture

Les tarifs réglementés pour le gaz et l’électricité

Fixés par les pouvoirs publics, les tarifs réglementés pour le gaz et l’électricité sont des prix dont l’augmentation est maîtrisée par l’État. Ces prix subissent une révision plusieurs fois par an, afin de minimiser les variations d’un mois à l’autre. Néanmoins, avec la hausse constante des tarifs d’EDF et de GDF-SUEZ ces dernières années, les prix fixés par les pouvoirs publics ne protègent pas forcément le consommateur d’une brusque augmentation.

EDF, GDF-SUEZ, ainsi que certaines entreprises locales de distribution (ELD) sont les seules entités pouvant afficher ces tarifs réglementés. Attention : ni EDF, ni GDF-SUEZ ne peuvent proposer à leurs clients une offre réglementée alliant gaz et électricité. Cependant, EDF peut vous proposer un tarif réglementé pour l’électricité et une offre à prix de marché pour le gaz, tandis que GDF-SUEZ est autorisé à vous soumettre un tarif réglementé pour le gaz tout en vous fournissant l’électricité en fonction de l’offre de marché.

Si vous n’avez jamais changé de fournisseur au cours des 8 dernières années, le tarif réglementé est celui qui s’applique par défaut à vos factures de gaz et d’électricité. Dans le cas où vous auriez changé de fournisseur, il est toujours possible de revenir aux tarifs régulés, à n’importe quel moment, et autant de fois que vous le désirez. Comparez les meilleures offres avec notre partenaire JeChange.fr. 

Jusqu'à 25% d'économie sur votre facture

L’offre de marché gaz et électricité

Tarifs réglementés et offres de marché : quelles différences ?
 

L’ouverture du marché à la concurrence le 1er juillet 2007 a permis aux particuliers de souscrire à l’offre de marché de leur choix. Si les tarifs proposés sont fixés librement par les fournisseurs d’électricité et de gaz, ils sont encadrés par un contrat commercial et peuvent être révisés à des moments précis, stipulés dans ce contrat. De manière générale, ils sont généralement plus avantageux pour le consommateur d’un point de vue économique et sont accessibles que vous emménagiez dans un logement neuf ou précédemment occupé.

Ces offres sont disponibles auprès des nouveaux fournisseurs, mais aussi d’EDF, qui propose « mon contrat électricité », et de GDF. Avant de s’engager auprès d’un fournisseur, il est conseillé de se pencher sur la durée d’engagement, le tarif et les conditions de son évolution. Il faut également distinguer une offre de marché à prix fixe d’une offre à prix indexé.

La controverse à propos des tarifs réglementés

D’après une étude de l’Autorité de la concurrence, l’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie est un échec dû au maintien des tarifs réglementés du gaz et de l’électricité. Les consommateurs sont en majorité peu ou pas informés des différents prix existants, des avantages de chaque solution voire même de l’existence de plusieurs fournisseurs. Certains continuent de croire que les tarifs réglementés sont une garantie face à la hausse des prix ; en 2012, 90% des consommateurs payaient leur énergie au tarif réglementé, alors que certains concurrents proposent des offres de marché moins chères de 15%. À titre de comparaison, en Allemagne ou en Grande-Bretagne, les tarifs réglementés du gaz n’existent plus ; le prix moyen du gaz est par conséquent bien inférieur à celui pratiqué en France.

Pour aller plus loin :