Couper son chauffe-eau en cas d'absence prolongée

Après le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire est la deuxième dépense énergétique des français dans leur logement. Selon l'Ademe, cela représente environ 10 à 15% de la consommation d’énergie dans les bâtiments résidentiels. Il s’agit bien entendu de dépenses en eau, mais également en énergie nécessaire à chauffer cette eau. Couper votre chauffe-eau lors d'une absence prolongée peut donc vous permettre de réaliser des économies sur vos factures.

Pourquoi couper son chauffe-eau ?

Programmateur de chauffage
Pour produire votre eau chaude sanitaire, votre chauffe-eau consomme de l'eau, mais également de l'énergie pour chauffer cette eau. Que vous soyez là ou non, le chauffe-eau maintient toujours votre eau à la même température, c'est à dire entre 55°C et 65°C. Ce niveau de température est important, notamment pour éviter la formation de tartre et de bactéries à l'intérieur des canalisations et du ballon.

Quand vous vous absentez, l'eau demeure toujours à cette température et le chauffe-eau se met en marche régulièrement pour la maintenir chaude. En coupant votre chauffe-eau lors d’une absence prolongée, vous stoppez ce maintien et vous faites des économies d’énergie. 

Dans quels cas puis-je couper mon chauffe-eau ?

Maintenir l'eau à une certaine température nécessite moins d’énergie que le fait de chauffer de l’eau froide. Suivant les modèles de chauffe-eau, il faut en effet compter jusqu’à 4h30 pour chauffer de l'eau froide, ce qui est très énergivore. Au quotidien, il ne faut donc pas arrêter votre chauffe-eau la nuit pour le remettre en route chaque matin, car vous perdriez en confort, tout en consommant d’avantage. Le fait de couper votre chauffe-eau ne devient intéressant financièrement qu’à partir d’une absence de quelques jours au minimum.

Est-il intéressant de couper son chauffe-eau quel que soit le modèle ?

Les modèles de chauffe-eau anciens sont les plus gros consommateurs d'énergie, bien souvent d’origine électrique. Cela est d'autant plus vrai lorsqu’ils sont installés dans une pièce non chauffée, car ces modèles ne sont pas nécessairement isolés. De plus, ils ne disposent pas, comme c'est le cas pour les modèles récents, de mode « absence » ou de programmateur. Il sera alors nécessaire de directement retirer le fusible électrique qui l'alimente ou de le mettre sur off.

Les modèles récents de chauffe-eau sont, pour la plupart, équipés de programmateurs qui vous permettent d'indiquer vos jours d'absence et de ne pas avoir à couper votre chauffe-eau manuellement. En programmant son démarrage une journée avant votre retour, vous êtes également assurés d'avoir de l'eau chaude dès votre arrivée. Vous pouvez donc utiliser cette programmation pour limiter votre consommation énergétique tout en préservant votre confort.

Le saviez-vous ?

  • Les chauffe-eau sont généralement réglés à 55°C – 60°C afin d'éviter le développement de la légionellose, de bactéries nocives pour la santé, et de tartre (si sa résistance n'est pas isolée) responsable de nombreuses pannes.
  • Pour vérifier la température de votre eau chaude si vraiment votre chaudière ne vous l’indique pas, utilisez tout simplement un thermomètre plongé sous un robinet d'eau chaude. La température de celle-ci doit être d'environ 60°C.
  • Si la température de votre chauffe-eau excède 65°C, vous risquez de vous brûler dans votre douche ou votre baignoire. Si votre ballon est très ancien, vous pouvez vous tourner vers des modèles plus économiques comme le chauffe-eau solaire individuel ou le chauffe-eau thermodynamique. Avec ces modèles, la quantité d’énergie utilisée pour chauffer l’eau est moins importante.
Vous souhaitez commenter cet article ?
Créez un compte et commentez cet article
Stéphane S. (3793)
J'ai pris cette habitude de couper le chauffage de l'eau chaude sanitaire dès que je pars en vacances. Avant je ne faisais pas attention à cela. C'est par des gestes finalement très simples comme celui-ci que j'ai gommé progressivement plus de 10% de ma facture de gaz...