Les ampoules basse consommation, idéales pour les pièces de vie

Eteindre les lumières d’une pièce en la quittant est un bon réflexe pour ne pas consommer inutilement de l’électricité. Le remplacement de vos ampoules à incandescence classiques par des ampoules basse consommation (ou fluocompactes) vous aide également à réduire votre facture d'électricité.

Découvrez tout ce qu’il fut savoir sur ces ampoules dites « économiques ».  

Les ampoules basse consommation remplacent peu à peu les modèles à incandescence

J'utilise uniquement des ampoules basse consommation dans toutes les pièces de vie
Depuis le 1er Janvier 2013, les ampoules à incandescence (à filament) ne sont plus distribuées en magasins.

En effet, depuis 2008, ces ampoules ont disparu petit à petit des rayons de magasin au profit d’ampoules à économie d’énergie.
En effet, les ampoules basse consommation actuelles consomment quatre à cinq fois moins d’électricité que ces anciens modèles. L’abandon des ampoules à incandescence au profit des modèles basse consommation vous permet de vous équiper d’ampoules plus rentables pour vous éclairer.
En effet, depuis le 1er janvier 2013 les distributeurs ne peuvent plus s’approvisionner en ampoules à incandescence dont la puissance est supérieure à 25 watts, ni en halogène n’appartenant pas aux catégories les plus performantes (B et C), même si les stocks peuvent encore être écoulés.

Des ampoules basse consommation très performantes

Par définition, les ampoules basse consommation consomment moins que les modèles à incandescence ou halogènes tout en procurant la même luminosité. Par exemple (ADEME) :

·         Une ampoule à incandescence de 40 W correspond à une ampoule basse consommation de 9 W.

·         Une ampoule à incandescence de 75 W correspond à une ampoule basse consommation de 15 W.

Il faut savoir que dans une ampoule à incandescence, environ 95% de l'énergie utilisée est transformée en chaleur et seulement 5% en lumière. Dans le cas des ampoules économiques, 75% de l’énergie électrique est utilisée pour la lumière et seulement 25% se transforme en chaleur.

Dans le cadre d’une habitation classique, le remplacement des ampoules à incandescence par des modèles basse consommation peut permettre une économie d’énergie qui peut représenter 15 à 30 € par an même si à l’achat ces ampoules sont plus chères que les ampoules à incandescence.

Quels progrès ont été réalisés sur les ampoules basse consommation ?

Il y a encore quelques années, les ampoules basse consommation étaient peu nombreuses. Elles ne s'adaptaient pas sur toutes les lampes, leur temps d'allumage était souvent long avant d'atteindre leur luminosité maximale et la lumière émise était souvent très froide, alors que les ampoules à incandescence produisent, elles, une lumière chaude. Mais les fabricants ont réalisé d’importants progrès et ces défauts ont été atténués.

Aujourd'hui, il existe de nombreux modèles d'ampoules basse consommation pour chaque usage, y compris pour remplacer les ampoules en forme de flamme des lustres anciens.

Le saviez-vous ?

  • Les ampoules basse consommation mettent un peu de temps avant d’éclairer à pleine puissance. Si ce délai a été raccourci par les fabricants, il existe toujours. Pour cette raison, il est préférable de ne pas mettre ce type d'ampoules dans des lieux de passage (couloir, escalier, etc.) qui ne nécessitent qu'un éclairage de courte durée. Pour ces lieux, vous pouvez privilégier les LED ou les tubes fluorescents.
  • La « température de couleur », facteur important pour le confort des yeux, a également été étudiée de près par les fabricants. Exprimée en Kelvin (K) sur l'emballage, elle vous indique si la lumière émise par l'ampoule basse consommation est plutôt chaude ou froide.
  • Contrairement aux ampoules classiques, les ampoules économiques ne doivent pas être jetées à la poubelle mais ramenées au magasin où vous les avez achetées, ou déposées à la déchetterie. En effet, celles-ci contiennent du mercure et pourraient contaminer les eaux et le sol. (un tube fluorescent pollue 20.000 litres d’eau potable et pourrait se retrouver dans la chaine alimentaire)
  • Si vous possédez un lampadaire halogène, n'utilisez plus d'ampoules halogènes classiques très énergivores, mais remplacez-les plutôt par des ampoules basse consommation ou des « éco halogène ».

 

 

Vous souhaitez commenter cet article ?
Créez un compte et commentez cet article