Aides de l'ADEME, la CAF, l'ANIL : en bref

Comme le montrent nos autre rubriques, beaucoup d’aides financières sont consacrées aux travaux de rénovation énergétique : le crédit d’impôt pour la transition énergétique, la prime énergie (réglement en euros), les aides de l’Anah, les aides locales, etc. Ce sujet devenant un enjeu majeur, il existe encore d’autres aides. Ainsi, les caisses de retraite, l’Ademe, ou encore l’administration fiscale ont mis en place des dispositifs financiers pour encourager les particuliers à réaliser des travaux d’économies d’énergie.

Quelles sont les aides auxquelles vous pouvez peut-être prétendre et pour quels travaux ?

Il existe principalement quatre aides peu connues du grand public :

  • Une exonération de la taxe foncière pouvant aller jusqu’à cinq ans ;
  • Une aide versée par l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) ;
  • Une aide versée par votre caisse de retraite ;
  • Une aide (non obligatoire) versée par le locataire qui loue votre logement.

Le plus souvent, ces aides sont attribuées pour des travaux concernant l’isolation thermique des logements, l’acquisition de systèmes de chauffage plus performants, comme une chaudière fioul à condensation par exemple, ou la mise en place d’installations fonctionnant à partir d’énergies renouvelables (géothermie, éolien, solaire, biomasse). Plusieurs critères vont entrer en ligne de compte pour prétendre à ces aides et il est très important de bien vous renseigner pour ne pas passer à côté d’une solution permettant de réduire au maximum le coût de vos travaux.

Qui peut bénéficier de ces diverses aides ?

Toutes ces aides sont ouvertes aux propriétaires ou copropriétaires qui réalisent des travaux d’économie d’énergie dans leur résidence principale. Ces propriétaires ont également la possibilité de demander une contribution à leur locataire, celui-ci ayant le droit de refuser. La principale condition d’obtention de ces aides diverses est le respect des conditions liées aux travaux éligibles qui sont très divers. Il faut également noter que certaines aides sont attribuées sous respect de certaines conditions spécifiques comme, par exemple :

  • Etre retraité pour prétendre à l’aide financière des caisses de retraite ;
  • Réaliser des travaux éligibles au crédit d’impôt à 30% pour bénéficier de l’exonération de la taxe foncière.

Les conditions de ressources sont également un critère important afin de favoriser les ménages aux revenus modestes qui pourraient être découragés par les investissements à réaliser.

Des démarches variables selon les aides

Les démarches pour obtenir une aide des caisses de retraite, de l’Ademe, ou encore pour bénéficier d’une exonération de la taxe foncière sont variables. Pour la majorité de ces aides, la première étape est d’identifier les travaux à mener chez vous ou chez votre locataire. Il convient ensuite de faire établir les devis auprès de professionnels, puis de remplir un formulaire de demande d’aide. Ce dernier peut être obtenu directement auprès de l’organisme en question, ou sur son site internet.

En résumé, il faut vous renseigner auprès de tous les organismes (caisse de retraite, ADEME, administration fiscale, mairie, etc.) pour mieux identifier les aides existantes, leurs conditions d’accès et les démarches que vous devrez accomplir.

Des aides multiples et parfois cumulables avec un éventail d’autres aides financières

Les aides pour les travaux améliorant la performance énergétique des logements sont généralement cumulables avec un large panel d’autres aides telles que les subventions ANAH (Agence nationale de l’habitat), la prime énergie qui peut être versée par Total sous forme de réglement en euros pour certains travaux, le crédit d’impôt pour la transition énergétique, le taux réduit de TVA ou encore des solutions de prêt à taux préférentiel comme l’éco-prêt à taux zéro. Si vous respectez les différents critères d’attribution, vous pouvez ainsi cumuler certains apports financiers et réduire de façon importante l’investissement initial généré par vos travaux.

Vous souhaitez réaliser des travaux d'économie d'énergie ?
Demandez un devis gratuit pour vos travaux

Découvrez les autres solutions de financement