Aides locales : en bref

Le coût de l’énergie ne cesse de croître. Face à ce constat, il devient nécessaire de réaliser des travaux dans son logement, afin de diminuer sa facture énergétique. Néanmoins, le principal frein à se lancer dans la rénovation énergétique reste son coût. Des aides multiples existent pour améliorer l’accès à ces travaux et les rendre plus rapidement rentables. Ainsi, il est important de repérer toutes les aides dont vous pouvez disposer et qui vous permettront d’alléger votre investissement. Les aides locales peuvent être versées sous forme de chèques énergie, d’éco-chèques ou encore de subventions.

Les collectivités territoriales (communes, communautés de communes, départements et régions) encouragent ces actions en faveur des économies d’énergie par le biais de dispositifs locaux. Pourtant, ces aides, destinées à la rénovation de l’habitat, restent souvent méconnues. Comment les obtenir et qui peut en bénéficier ?

Des aides locales pour de multiples travaux

Aides locales
Les aides locales octroyées par les collectivités territoriales ont généralement pour objectif :
  • D’encourager la réalisation d’économies d’énergie dans les logements ;
  • D’améliorer leur performance énergétique.

Ainsi, certains travaux destinés à répondre à ces objectifs sont éligibles à des aides financières, définies spécifiquement selon les modalités de chaque collectivité et obéissant à des barèmes régionaux. Le type, le montant et les conditions d’éligibilité des aides locales diffèrent d’une collectivité à une autre. De même, il faut  souligner que l’attribution d’aides à la rénovation de l’habitat se fait selon de multiples critères, parmi lesquels votre niveau de ressources, la nature des travaux engagés, l’importance de ceux-ci, etc. Avant d’effectuer des travaux visant à réduire votre consommation d’énergie, il est essentiel de bien vous renseigner sur la nature et le montant des aides dont vous pouvez bénéficier, auprès de vos collectivités locales.

Qui peut bénéficier des aides locales ?

Les aides locales dédiées à la rénovation de l’habitat sont généralement ouvertes aux propriétaires qui réalisent des travaux d’économie d’énergie dans leur résidence principale. La principale condition d’obtention des aides locales est le respect des travaux éligibles. Il faut également noter que certaines communes, départements, ou régions peuvent exiger un plafond maximal de ressources par foyer, limitant ainsi le nombre de personnes éligibles.

Obtention des aides locales : des démarches variables d'une région à une autre

Les démarches administratives à accomplir pour obtenir ces aides locales, varient selon les collectivités territoriales concernées. Dans la plupart d’entre elles, il faut en premier lieu faire établir des devis auprès de professionnels concernant la réalisation des travaux choisis, avant de remplir un formulaire de demande d’aide. Ce dernier peut être obtenu auprès de votre collectivité territoriale attribuant l’aide en question. Si la demande est acceptée, la subvention est envoyée au demandeur, souvent sous la forme d’un chèque qui peut être remis directement à votre artisan. Le coût final de votre investissement s’en trouve aussitôt réduit.

En résumé, il faut vous renseigner auprès des collectivités ou de l’Agence départementale d’information sur le logement (Adil) auxquelles vous êtes rattaché (sites internet de votre région, de votre département ou de votre commune et site de l’Adil) pour mieux identifier le panel d’aides proposées et les conditions d’éligibilité.

Des aides locales cumulables avec un panel d’autres aides à la rénovation de l’habitat

Ces aides sont cumulables avec un éventail d’autres aides à la rénovation de l’habitat, telles que les subventions de l’Anah (Agence nationale de l’habitat), la prime énergie (réglement en euros) octroyée par Total, le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou encore le taux de TVA réduit à 5,5%. Les aides locales peuvent également être cumulées avec des solutions de prêt à taux préférentiel, dont l’éco-prêt à taux zéro, l’éco-prêt bancaire, ou même le prêt d’amélioration de l’habitat. L’utilisation conjointe de ces différentes aides vous donne la possibilité d’alléger considérablement le coût de vos travaux.

Vous souhaitez réaliser des travaux d'économies d'énergie ?
Demander un devis gratuit pour vos travaux

Découvrez les autres solutions de financement