L’installation d’un chauffage central, combinée à une bonne isolation, permet de réaliser d’importantes économies d’énergie. Est-il possible d’opter pour cette installation lors d’une rénovation énergétique ? Quel système de chauffage central est le mieux adapté à la rénovation ? L’énergie tout compris vous donne quelques clés.

 

Le chauffage central, comment ça marche ?
Rénovation énergétique : installation dun chauffage central

En opposition au chauffage d’appoint, le chauffage central est une installation qui consiste à chauffer la totalité d’un logement à l’aide d’une seule source de chaleur. C’est un ensemble de tuyaux qui fait circuler de l’eau chaude jusqu’aux différents émetteurs, qui peuvent être des radiateurs ou un plancher chauffant.

La source de chaleur qui alimente les tuyaux peut être une chaudière au gaz, au bois ou au fioul, mais aussi une pompe à chaleur.

Différents types de circuit sont proposés pour un chauffage central :

  • Le réseau monotube : la tuyauterie prend la forme d’une seule et même boucle. Avec ce système, l’eau refroidit au fil de sa circulation, ce qui produit une chaleur peu homogène.
  • Le réseau bitube : deux canalisations sont mises en place, de manière à réchauffer l’eau en permanence et éviter ainsi son refroidissement.
  • Le réseau pieuvre : chaque radiateur est doté de son propre circuit d’alimentation et de récupération d’eau. Facile à installer, ce circuit ne nécessite pas de soudures.
  • Le circuit en plancher chauffant : une boucle d’eau chaude est intégrée au plancher pour diffuser la chaleur de manière homogène. L’eau qui circule dans le plancher chauffant est moins chaude que celle des radiateurs, ce qui permet de réaliser des économies d’énergie supplémentaires.

 

Chauffage central et rénovation énergétique : une bonne idée ?

Lors d’une rénovation énergétique, l’installation de chauffage central est possible à condition de choisir une solution adaptée.

La mise en place de radiateurs reliés à un circuit de chauffage est envisageable en rénovation, car elle ne nécessite pas de travaux trop importants. En revanche, le raccordement doit être effectué par un chauffagiste, pour un prix compris en moyenne entre 6 000 et 9 000 euros.

L’installation d’un plancher chauffant est peu recommandée pour une rénovation énergétique. L’épaisseur du plancher, mais aussi les importants travaux nécessaires à ce type de chauffage central sont des freins à une telle mise en place. Si vous décidez malgré tout d’opter pour cette solution confortable et économique, sachez que le logement doit être vidé de ses meubles et est inhabitable durant les travaux.

 

Le saviez-vous ?

Le choix d’une chaudière au bois n’est envisageable qu’en maison individuelle, car le stockage du bois pour l’alimentation de plusieurs logements est difficile, voire impossible.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème