La conception bioclimatique repose sur l’analyse des conditions climatiques pour accéder à plus de confort thermique et moins de dépenses énergétiques. L’énergie tout compris vous en dit plus sur la construction bioclimatique.

Calculez vos économies d’énergie

Les objectifs de la conception bioclimatique

Tout savoir sur la construction bioclimatique

La conception bioclimatique prend en compte les caractéristiques et les particularités du lieu d’implantation afin d’en tirer le maximum d’avantages en terme de confort thermique. Le principal objectif de la construction bioclimatique consiste à obtenir un confort thermique optimal de la manière la plus naturelle possible, en profitant des effets du soleil en hiver et en s’en protégeant efficacement durant l’été.

Quels sont les atouts d’une construction bioclimatique ?

La construction bioclimatique est d’abord pensée pour réduire les dépenses énergétiques d’une maison. Ainsi, les frais de chauffage et de climatisation sont limités pour un confort thermique équivalent.

Par ailleurs, les habitants d’une construction bioclimatique bénéficient d’un cadre de vie agréable, puisque les zones de bruit sont elles aussi prises en compte lors de la conception du bâtiment.

Mise en œuvre d’une conception bioclimatique

Pour être performante, la conception bioclimatique s’appuie sur plusieurs éléments liés à l’environnement de la construction.

Les grands principes de la construction bioclimatique

5 critères sont analysés et pris en compte pour une construction bioclimatique :

  • l’implantation et l’orientation du bâtiment ;
  • son architecture et sa forme ;
  • sa distribution intérieure ;
  • le choix des matériaux ;
  • le confort en été.

La construction bioclimatique en détail

La conception bioclimatique mise notamment sur les fenêtres et les baies vitrées pour assurer un éclairage naturel optimal à l’intérieur de la maison et réguler la température été comme hiver. Ainsi, les ouvertures vitrées doivent principalement se situer au sud pour éviter les expositions directes tout en offrant une bonne luminosité. Elles doivent être en nombre suffisant pour garantir une bonne ventilation naturelle le soir en été. Toutefois, les vitrages ne doivent pas représenter plus de 25 % de la surface habitable sous peine d’entraîner une surconsommation d’énergie en hiver comme en été.

 

La plantation d’arbres et d’arbustes à l’ouest de la construction constitue également une bonne solution pour économiser l’énergie. Si ces arbres sont à feuillage caduc, ils créent une belle ombre l’après-midi en été et laissent passer la lumière en hiver.

Enfin, une attention particulière est apportée au choix des teintes. On privilégie ainsi les couleurs sombres pour le sol et les teintes claires au plafond pour mieux équilibrer la diffusion de la chaleur.

Le saviez-vous ?

Des fenêtres bien placées permettent une meilleure maîtrise des apports solaires, ce qui constitue une réduction de consommation d’énergie de 15 à 20 %.

Calculez vos économies d’énergie

Sur le même thème