L’ONU a publié il y a quelques semaines un rapport indiquant que l’année 2015 a marqué un tournant important dans le secteur des énergies renouvelables, avec des investissements de plus en plus importants. Grâce à L’énergie tout compris, découvrez quels pays ont le plus investi dans les énergies vertes et quelles énergies ont été privilégiées.

Calculez vos économies d’énergie

Une somme record pour les investissements dans les énergies renouvelables

D’après le rapport de l’ONU, les investissements dans les énergies renouvelables en 2015 se sont élevés à 265,8 milliards de dollars à travers le monde. Ce montant record représente plus du double des investissements réalisés dans les énergies traditionnelles, soit 130 milliards de dollars. Si l’on considère également le financement des capacités additionnelles, les nouvelles technologies et la recherche et développement, les investissements totaux en lien avec les énergies vertes atteignent 285,9 milliards de dollars, soit une hausse de 5 % en un an. Il s’agit d’une somme record : les derniers investissements les plus conséquents dataient de 2011 et s’élevaient à 278,5 milliards de dollars.

Quels sont les principaux acteurs dans les énergies renouvelables ?

En plus de cette somme record, le rapport de l’ONU dévoile un autre fait majeur : les acteurs des investissements dans les énergies renouvelables ont considérablement changé en 2015.

Le dynamisme des pays en voie de développement

Avec des investissements s’élevant à 156 milliards de dollars en 2015, les pays en voie de développement se sont montrés particulièrement actifs dans le secteur des énergies renouvelables. Cette somme représente en effet une hausse de 19 % en un an seulement, et 17 fois plus qu’en 2004. Parmi les pays les plus actifs, la Chine arrive en première position, avec 36 % des investissements mondiaux à elle seule (102,9 milliards de dollars investis). L’Inde, l’Afrique du Sud, le Mexique et le Chili figurent également parmi les pays qui investissent le plus dans les énergies renouvelables.

L’Europe à la traîne

En 2015, les investissements des pays développés ont atteint 130 milliards de dollars, soit 26 milliards de moins que les pays en voie de développement. Particulièrement à la traîne, l’Europe a réduit ses investissements de 21 %, soit le chiffre le plus bas enregistré depuis 9 ans. La France, notamment, n’a investi que 2 milliards de dollars dans les énergies renouvelables, soit une baisse de 63 %. D’après l’ONU, ce net recul s’expliquerait par le manque de visibilité consécutif à l’adoption de la loi sur la transition énergétique.

Les énergies renouvelables les plus soutenues

À travers le monde, l’énergie éolienne et l’énergie photovoltaïque sont les deux sources à avoir reçu le plus de soutiens financiers. Ces importants investissements s’expliquent notamment par la forte baisse de coût de ces énergies.

Le saviez-vous ?

Le Maroc et la Turquie ont investi chacun plus d’un milliard de dollars dans les énergies renouvelables en 2015.

Pour aller plus loin :

 

Sur le même thème