La rénovation énergétique passe par toutes les pièces de la maison. Isolation, ventilation, chauffage : découvrez comment faire des économies d’énergie en rénovant votre salle de bains.

Rénovation de la salle de bains : l’isolation avant tout

La salle de bains est la pièce où la température recommandée est la plus élevée : 21 à 22 °C, contre 18 à 19 °C pour le salon par exemple. Dans de telles conditions, les déperditions d’énergie peuvent être élevées si l’isolation de cette pièce n’est pas optimale.

Pour faire des économies d’énergie, la rénovation de votre salle de bains passe donc dans un premier temps par une bonne isolation des murs, mais aussi du sol et du plafond. En effet, 20 à 25 % des pertes de chaleur passent par une mauvaise isolation des murs, 30 % des fuites de chaleur sont dues à l’isolation des combles ou du plafond, tandis que 10 % des déperditions de chaleur passent par le sol.

Pour des résultats probants, les matériaux choisis doivent présenter une résistance à la fois thermique et mécanique pour s’adapter à la salle de bains, régulièrement soumise à l’humidité et aux vapeurs d’eau. Les isolants naturels, ainsi qu’un alliage de plaques de plâtre hydrofuge et de polystyrène sont préconisés.

Ne pas négliger le chauffage et la ventilation

L’humidité est l’ennemie numéro 1 de l’étanchéité dans votre salle de bains. Pour protéger la pièce du sol au plafond en passant par les revêtements muraux, la rénovation énergétique de la salle d’eau doit passer par l’installation d’un système permettant d’évacuer l’humidité. Si la pièce ne dispose d’aucune fenêtre, il est possible de passer par une ventilation mécanique contrôlée (VMC), répartie (VMR) ou par insufflation (VMI) afin d’évacuer l’air vicié.

Dans un autre registre, la domotique peut également vous aider à faire des économies d’énergie. Il est par exemple possible de vous équiper d’un programmateur de chauffage ou d’un éclairage automatique afin d’actionner ces deux fonctions seulement lorsque vous vous trouvez dans la pièce. Vous pouvez ainsi économiser jusqu’à 10 % d’énergie, un gain non négligeable sur votre facture.

Le saviez-vous ?

De nombreuses aides existent pour vous aider à financer la rénovation de votre salle de bains. Le crédit d’impôt pour la transition énergétique, la prime énergie, l’éco-prêt à taux zéro, les aides régionales et locales sont autant de coups de pouce qui vous permettront d’alléger la facture de vos travaux. Pensez à vous renseigner en amont pour connaître les conditions d’éligibilité.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème