Vous souhaitez construire une véranda pour agrandir la surface à vivre de votre habitation ? Selon l’usage que vous aurez de ce nouvel espace, la question du chauffage devra être étudiée durant la phase de conception du projet.

Quelles sont les différentes solutions permettant de chauffer sa véranda ? Toutes les réponses et les conseils de L’énergie tout compris.

Des multiples options pour chauffer son habitation

Chauffage de la véranda : quelle solution choisir ?

Plusieurs alternatives permettent de chauffer une véranda et de lui apporter tout le confort nécessaire au quotidien.

  • L’extension du système de chauffage centrale de l’habitation

Si les conditions techniques le permettent, il est possible d’installer des radiateurs reliés au système de chauffage central de l’habitation, qu’il s’agisse d’une chaudière au gaz, à fioul ou d’un autre dispositif central. Un plancher chauffant peut également être une bonne alternative et permet de profiter d’une chaleur homogène. Il faudra cependant veiller à ce que la puissance de l’appareil de chauffage central soit suffisante pour chauffer une nouvelle pièce.

  • Les radiateurs électriques fka

Il s’agit probablement de l’alternative la plus simple et la moins coûteuse à mettre en place pour chauffer une véranda. Le nombre de convecteurs devra être adapté à la taille de la pièce. Attention toutefois à ce que leur installation et leur utilisation n’induisent pas une augmentation considérable de la facture de chauffage. Les modèles peu énergivores sont à privilégier.

Les pompes à chaleur air-air font partie des systèmes plébiscités pour le chauffage des vérandas. Ce dispositif capte les calories présentes dans l’air extérieur et les restitue sous forme de chaleur. L’avantage de cet équipement est qu’il peut également servir à climatiser la véranda en été, un bon point lorsque l’on sait que les vérandas, à cause de leurs parois vitrées, peuvent très rapidement monter en température lorsqu’il fait chaud à l’extérieur.

  • La chaleur naturelle

Grâce à leurs parois en verre, les vérandas captent facilement la chaleur des rayons du soleil. Cependant, même dans une région aux hivers cléments, cette solution peut s’avérer insuffisante pour le chauffage d’une véranda. À plus forte raison si la véranda est vouée à être une nouvelle pièce à vivre. Si l’on souhaite tout de même s’abstenir d’installer un système de chauffage, il faudra veiller à ce que l’isolation thermique soit irréprochable.

  • Le poêle à bois

Cette alternative est également plébiscitée pour le chauffage de la véranda. Elle peut cependant être difficile à entreprendre en raison des contraintes techniques à considérer, notamment concernant les conduits d’évacuation des fumées. En matière de matériel, privilégiez les modèles Flamme Verte, qui garantissent un rendement optimal.

De manière générale, installer un dispositif spécifique pour la véranda impliquant une combustion doit être une démarche réfléchie. En effet, la mauvaise maîtrise de l’évacuation des fumées et des vapeurs d’eau peut être dangereuse et favoriser la condensation.

 

Les critères et éléments à prendre en compte pour choisir le chauffage de sa véranda

Le mode de chauffage de la véranda doit impérativement être pensé en amont du projet.  Pour le choisir, il convient de définir le futur usage de la véranda. S’agira-t-il d’une nouvelle pièce à vivre de la maison utilisée toute l’année (salle à manger, pièce de détente, etc.) ou de manière ponctuelle durant les beaux jours ?

L’orientation de la véranda et son exposition aux rayons du soleil doivent aussi être considérés. L’idéal étant de pouvoir tirer le meilleur parti de l’ensoleillement.

Pour une meilleure optimisation du chauffage de la véranda, il conviendra de bien choisir le type de vitres à utiliser. Les doubles vitrages sont de rigueur afin de limiter les échanges thermiques et les déperditions de chaleur. Il est également conseillé de prévoir une séparation entre le reste de l’habitation et la véranda, pour chauffer la pièce plus rapidement et éviter également les déperditions. Un dispositif de volets manuels ou électriques peut être un plus.

Enfin, ne négligez pas la ventilation de la véranda. Comme les autres pièces de la maison, cette dernière doit respirer et permettre le renouvellement de l’air ambiant. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel qualifié pour obtenir des conseils personnalisés concernant le chauffage de votre véranda.

                                                        Calculez vos économies d’énergie

Pour aller plus loin :

Sur le même thème