Depuis ses débuts, la célèbre marque à la pomme a toujours aimé cultiver le mystère pour le lancement de ses nouveaux produits, et généralement avec succès. Dernièrement, Apple n’a pas dérogé à la règle en annonçant non pas le lancement du prochain Iphone mais la construction d’un parc photovoltaïque d’envergure.

Apple construit son parc photovoltaïque

Le 10 février dernier, à l’occasion d’une conférence sur les technologies et Internet organisée par Goldman Sachs à San Francisco, Tim Cook, PDG de Apple a annoncé la construction d’un parc photovoltaïque d’une superficie de 500 hectares. Ce projet, dont la mise en œuvre est effectuée en partenariat avec First Solar, poids lourd du secteur de la fabrication de panneaux photovoltaïques, est selon Tim Cook « le plus grand et le plus ambitieux projet jamais réalisé par Apple ». Cette initiative marque également la volonté de l’entreprise de modifier son rapport à l’environnement et de tendre vers un meilleur usage de l’énergie.

Le parc photovoltaïque de la firme, dont le coût avoisine 850 millions de dollars, devrait permettent la production d’environ 250 MW, soit assez pour alimenter en énergie les bâtiments de la firme dans un large périmètre. L’énergie qui ne sera pas employé pour les boutiques, les bureaux ou encore le data center sera revendue à Pacific Gas & Electric, selon First Solar.

La construction du parc photovoltaïque d’Apple devrait démarrer dans le courant de l’année 2015 et s’achèvera à la fin de l’année 2016.

Le domaine de la production d’énergie a le vent en poupe grâce aux panneaux solaires. En effet, le projet d’Apple n’est pas sans rappeler le projet de construction d’un parc de 300 hectares près de Bordeaux, porté par la société Neoen. Installé sur la commune de Cestas, le parc présente un coût de 360 millions d’euros réparti entre Neoen et huit investisseurs. Sa construction a été confiée à un consortium constitué d’Eiffage-Clemessy, de Schneider et de Krinner, tandis que les panneaux photovoltaïques seront fournis par des constructeurs chinois : Yingli, Trina Solar et Canadian Solar.

Le saviez-vous ?

L’installation d’un chauffe-eau solaire individuel (CESI) est l’un des dispositifs permettant de réduire les dépenses énergétiques d’un ménage. Selon l’Ademe, les dépenses d’eau chaude peuvent être réduites par 2, voire 3, selon le lieu d’habitation et par rapport à un système classique.

Le recours à l’énergie solaire est également une alternative intéressante pour les foyers souhaitant réduire leurs dépenses énergétiques. En effet, l’énergie produite grâce aux panneaux photovoltaïques peut être complétée par un système d’appoint comme un poêle à granulés. N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel si vous souhaitez installer un dispositif de production d’énergie solaire.

Pour aller plus loin :

                                                              Calculez vos économies d’énergie

Sur le même thème