Qui dit nouvelle année, dit généralement hausse tarifaire et le prix du fioul n’échappera pas à la règle en 2017. Focus sur les raisons de cette augmentation.

prix_du_fioul

Pourquoi le prix du fioul va-t-il augmenter ?

Deux principaux facteurs devraient entraîner la hausse du prix du fioul en début d’année.

Le premier est la hausse de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE), une taxe perçue par l’État concernant notamment les produits pétroliers comme le fioul domestique, le gazole, le butane ou encore le gaz naturel non combustible. La TICPE porte sur le volume vendu et devrait en théorie augmenter de plus de 27 euros par tranche de 1 000 litres achetés. Une hausse significative qui devrait se ressentir sur la facture des ménages.

L’autre principal facteur qui impactera probablement le prix du fioul est le récent accord conclu par les pays membres de l’OPEP portant sur leur production quotidienne de barils de pétrole. Cette production devrait baisser de 1,2 million de barils par jour et passer à une moyenne de 32,5 millions à partir de janvier 2017. En cas de respect de l’accord, une hausse des cours du pétrole et de ses nombreux produits dérivés est à prévoir.

Ne tardez pas à commander votre fioul

Si vous ne souhaitez pas payer le prix fort, anticipez la hausse des prix du fioul et remplissez votre cuve avant la fin de l’année. Cela vous permettra de réduire de manière substantielle votre facture de chauffage.

Pour réaliser des économies, n’hésitez pas à profiter de tous les dispositifs avantageux proposés par les distributeurs de fioul domestique. Fioulmarket.fr, partenaire de L’énergie tout compris, propose par exemple des ventes flash et des codes promos de manière régulière. Un excellent moyen de réduire sa facture énergétique. Vous pouvez également suivre jour après jour l’évolution du prix du fioul près de chez vous et déterminer le meilleur moment pour commander votre combustible de chauffage.

 

Sources : fioulmarket.fr.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème