Fin septembre 2016, l’OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) a décidé de réduire sa production de pétrole afin de provoquer une hausse des cours de l’or noir. Selon la Banque mondiale, cette décision aura d’importantes répercussions sur le prix du pétrole, et donc de ses dérivés (essence, fioul) en 2017. Du côté du gaz et de l’électricité, une nette hausse des prix devrait également voir le jour. Le point avec L’énergie tout compris.

Calculez vos économies d’énergie

Le prix du pétrole va progresser de 25 % en 2017
prix_des_energies

La Banque mondiale a dévoilé son nouveau panorama des matières premières il y a quelques semaines. Ce dernier n’est pas très optimiste quant à l’évolution du prix du pétrole en 2017. En effet, le prix du baril devrait passer à 55 $ en 2017, contre 43 $ en moyenne cette année. Cette augmentation du prix du pétrole est étroitement liée à la récente décision de l’OPEP de réduire leur niveau de production. Le cartel s’est en effet engagé à passer de 33,24 millions de barils produits par jour à 33 (voire 32,5) millions. Selon la Banque mondiale, cet accord devrait avoir l’effet attendu car une hausse du prix de l’or noir de l’ordre de 25 % est prévue en 2017. Une mauvaise nouvelle pour les ménages se chauffant au fioul qui verront le prix de leur combustible augmenter en même temps que celui du pétrole.

Une augmentation du prix du gaz prévue en 2017

Le gaz est également touché par la hausse des prix. En effet, une augmentation à hauteur de 25 % est prévue d’ici la fin de l’année 2017. La raison : une demande soutenue et un recul de production conséquent.

 

Le saviez-vous ?

Le prix du gaz naturel a augmenté de plus de 4 % depuis le début du mois d’octobre 2016 (1,6 % en novembre et 2,55 % en décembre).

 

Électricité : une légère hausse est attendue

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a elle aussi annoncé une mauvaise nouvelle pour les ménages français : les prix de l’électricité feront l’objet d’une hausse d’environ 2 % en 2017. En cause, la hausse des tarifs de distribution qui représentent en moyenne 40 % du montant de la facture d’électricité et qui devraient augmenter de 2,71 % en août 2017.

Les prix des énergies s’annoncent à la hausse en 2017. Pour éviter de voir un montant exorbitant sur votre future facture énergétique, suivez régulièrement les conseils de L’énergie tout compris. Travaux d’isolation, installation d’un système de chauffage performant, entretien de vos appareils, gestes à adopter pour économiser davantage et conseils divers pour consommer plus responsable : il existe de nombreux moyens de faire face à la hausse des prix des énergies à venir et consommer mieux !

 

 

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème