Le tarif réglementé du gaz naturel a connu une nouvelle baisse au 1er avril 2016. Cette baisse est en moyenne de 3,7 %. Les consommateurs vont continuer à faire des économies sur leur facture énergétique.

L’énergie tout compris en partenariat avec JeChange.fr vous propose un outil de comparaison des fournisseurs de gaz et électricité. Comparez les meilleurs prix du marché avec notre partenaire JeChange.fr, et obtenez un devis personnalisé des offres les moins chères en cliquant ci-dessous.
 

Jusqu’à 100 euros d’économie sur votre facture

Qui est concerné par cette baisse du prix du gaz naturel ?
Le prix du gaz a baissé au 1er avril 2016

Au 1er avril 2016, les tarifs réglementés de vente de gaz naturel ont baissé de 3,7 % pour les particuliers. Cette baisse ne concerne que les quelque 6,4 millions de particuliers qui bénéficient de l’offre de gaz au tarif réglementé, fixé par les pouvoirs publics, auprès d’Engie (ex-GDF Suez) et des ELD (entreprises locales de distribution). Cependant, pour les consommateurs vivant dans les 5 % des communes approvisionnées par une ELD, comme Gaz de Bordeaux ou Gaz et Électricité de Grenoble, cette évolution tarifaire peut être légèrement différente.

Les consommateurs qui ont souscrit un abonnement à une offre de marché libre (y compris auprès d’Engie) ne sont donc pas concernés par cette baisse du tarif réglementé du gaz naturel. Dans ce cas de figure, les tarifs sont bloqués durant toute la durée d’engagement prévue par le contrat (entre 1 et 3 ans).

Comment va se manifester cette baisse du prix du gaz naturel sur les factures ?

En fonction du mode d’utilisation du gaz naturel, tous les consommateurs ne vont pas bénéficier de la même manière de cette baisse des tarifs réglementés sur leur facture énergétique :

  • - 1,2 % pour l’utilisation comme mode de cuisson ;
  • - 3,8 % pour le chauffage au gaz ;
  • - 2,3 % pour le double usage (cuisson et eau chaude).

Pourquoi une nouvelle baisse du prix réglementé du gaz naturel ?

Pour le 7e mois consécutif, les tarifs du gaz naturel connaissent un recul. Cette situation s’explique par l’effondrement du cours du baril de pétrole depuis janvier 2015 : le baril a perdu près de 75 % de sa valeur sur cette période. Selon les experts du secteur, aucune perspective de remontée des prix du gaz naturel et du pétrole n’est à prévoir dans les prochains mois, à moins d’un bouleversement fort au niveau géopolitique. Ainsi, depuis 6 ans, les prix du gaz diminuent pour le plus grand bonheur des consommateurs qui ont décidé de conserver leurs contrats d’abonnement au tarif réglementé.

Qui détermine les prix réglementés du gaz ?

Depuis 2000, les tarifs réglementés du gaz naturel sont fixés par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE). Son objectif est de veiller au bon fonctionnement des marchés de l’électricité et du gaz et de réguler les tarifs réglementés. Ainsi, tous les mois, elle publie l’évolution des principaux indices du marché de gros du gaz. Lors d’une baisse de ces indices, la CRE décide de répercuter cette baisse sur les tarifs réglementés de vente du gaz naturel. Ainsi, depuis le 31 décembre 2015, ces tarifs ont baissé de 10,39 %.

Pour aller plus loin :

Sur le même thème