Dans son dernier rapport, publié le 13 juillet 2017, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) présente quelques prévisions sur le plan énergétique pour les cinq années à venir. Focus sur le pétrole et le gaz.

gaz, pétrole, prévisions de l'aie

Évolution du marché du pétrole

Selon l’Agence internationale de l’énergie, la demande de pétrole devrait connaître une amélioration. En 2017, elle pourrait atteindre 98 millions de barils par jour. L’année 2018 devrait poursuivre sur une dynamique similaire et être marquée par une nouvelle augmentation. Elle pourrait afficher une moyenne prévisionnelle de 99,4 millions de barils par jour.

Évolution de la consommation de gaz

La consommation de gaz devrait globalement augmenter de 1,6 % d’ici 2022, soit environ 4 000 milliards de mètres cubes. Cette augmentation sera essentiellement due au dynamisme du secteur de l’industrie. La Chine notamment, devrait consommer à elle seule 40 % du volume global selon l’AIE.

Pour ce qui est du gaz naturel liquéfié en particulier, la capacité mondiale devrait augmenter de 33 % d’ici 2022 et ainsi passer de 490 à 650 milliards de mètres cubes. Dans le détail, l’Australie occupera la première place parmi les producteurs avec 120 milliards de mètres cube, tandis que les États-Unis et le Qatar occuperont la deuxième place avec une moyenne de 105 milliards.

Selon l’organisme de référence, les États-Unis assureront environ 22 % de la production de gaz en 2022.

Côtés marchés, l’AIE prévoit une possible saturation du marché. Elle ira de pair avec une stagnation de la demande dans certaines zones comme l’Europe, et une compétition accrue entre pays exportateurs sur le continent asiatique notamment.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème