Les Français ne sont pas tous égaux face à la consommation de chauffage. Électricité, gaz, fioul ou énergie renouvelable : tous les combustibles ne chauffent pas de la même manière et n’ont pas le même impact sur la facture des consommateurs. L’énergie tout compris en partenariat avec JeChange.fr vous propose un outil de comparaison des fournisseurs de gaz et électricité. Comparez les meilleurs prix du marché, et obtenez un devis personnalisé des offres les moins chères en cliquant ci-dessous.

Changer de fournisseur

Consommation de chauffage : l’électricité en tête
Consommation de chauffage des Français

Au fil des années, on observe une diminution des logements équipés en charbon et en fioul, tandis que les foyers chauffés au gaz ou à l’électricité se multiplient. En 1990, 40 % des logements se chauffaient au gaz ou à l’électricité ; ils étaient 70 % en 2010, soit 20 ans plus tard.

L’électricité occupe une place de choix chez les Français. Les installations électriques représentent 52 % des dispositifs de chauffage dans les maisons construites après 2005. Pour le parc locatif, en maison ou en appartement, le chauffage électrique représentait 19 % du marché en 1990. Il atteignait 47 % en 2010.

Si le respect de l’environnement est une préoccupation des Français, le chauffage éco-responsable ne fait pas encore l’unanimité. 39 % d’entre eux déclaraient en 2010 que le respect de l’environnement était leur première préoccupation au moment de choisir une installation de chauffage. Des chiffres encourageants qui montrent néanmoins que des efforts restent à faire.

Pas tous égaux en fonction des régions... Et des énergies

En toute logique, plus il fait froid, plus on a tendance à chauffer son intérieur. En France, s’il ne s’agit pas forcément des régions les plus froides. La Champagne-Ardenne, la Bourgogne et le Limousin sont les zones où l’on dépense le plus en chauffage. Les Limousins dépensent ainsi 1 961 € par an en moyenne, les Bourguignons 1 966 € et les Champardennais arrivent en tête avec une facture annuelle de 1 972 €.

En matière de chauffage, les Français consomment en moyenne 972 watts pour se chauffer ; 20 % d’entre eux consomment 2500 watts, soit quasiment trois fois plus. Parmi cette dernière catégorie, 89 % des foyers se chauffent à l’électricité, l’énergie la plus chère du marché.

D’autres critères entrent en compte dans le montant de la facture : la taille du logement, le nombre de personnes qui y vivent, le nombre d’équipements à alimenter participent aussi à faire grimper la consommation de chauffage.

Si le chauffage électrique émet peu de CO2 en raison de sa production nucléaire en France, il est néanmoins à l’origine de pics de consommation importants en période de grand froid. Les logements conformes à la RT 2012 (Réglementation thermique) se chauffent essentiellement grâce au gaz ou aux pompes à chaleur, pour un rendement optimal et une consommation mieux maîtrisée.

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème