L’émetteur de chaleur est un élément relié à un système chauffant, qui va transmettre de la chaleur au sein d'un espace ou d'un objet précis. Les pompes à chaleur (PAC) peuvent être nettement améliorées en fonction des émetteurs utilisés en synergie avec elles. Décryptage.

Pompe à chaleur : à haute ou basse température ? 

Pompe à chaleur : quels émetteurs choisir ?

Avant de passer en revue les émetteurs de chaleur potentiels, il est essentiel d'identifier deux points cruciaux : le type de pompe à chaleur utilisé et le logement dans lequel elle va être installée. En effet, les PAC se divisent en deux catégories : à basse ou à haute température. La nuance entre les deux réside simplement dans la température de sortie de l'eau. Pour une PAC à basse température, l'eau circulant dans le chauffage central se situe entre 35 et 45 °C. Ce type de pompe à chaleur est une solution idéale pour les habitations neuves, à l'isolation performante. La résistance thermique apportée par l'isolation étant importante, les besoins énergétiques du logement sont amoindris. La différence entre la température de la résidence et la chaleur produite par la PAC va alors être réduite, offrant un rendement énergétique optimal.

Quant à l'eau produite par la PAC à haute température, elle est d’une température supérieure à 65 °C. Ce type de pompe à chaleur correspond davantage à un logement en rénovation car il fonctionne aisément avec un système de chauffage déjà existant.

Des émetteurs différents en fonction des PAC installées

Les PAC à basse température nécessitent des émetteurs de chaleur bien spécifiques, qui s'accordent par exemple avec un plancher chauffant. Intégré dans le sol du logement, il fonctionne via des tuyaux implantés dans la dalle qui font circuler l'eau chauffée par la PAC. Une chaleur douce et homogène est alors diffusée dans l'intégralité de l'habitation.

Suivant le même principe, des conduits diffusant l’eau de la PAC peuvent également être implantés dans les murs voire dans le plafond. Un procédé aux vertus similaires à celles du plancher chauffant et qui participe également à l'isolation phonique du logement.

Autres émetteurs : les radiateurs dits basse température comme les modèles en aluminium par exemple. L'eau chaude produite par la pompe à chaleur réchauffe le corps des radiateurs et les pièces dans lesquels ils sont installés. L'association d'une PAC à basse température et d'un radiateur de la sorte offre un chauffage optimal.

Quant aux PAC à haute température, elles fonctionnent différemment et vont, en toute logique, s'adapter à des radiateurs à haute température. Ces derniers sont assez classiques et correspondent généralement aux systèmes de chauffage déjà installés dans les logements à l'image des radiateurs en fonte traditionnels.

 

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème