Vous venez tout juste d’acquérir une pompe à chaleur ? Félicitations, vous avez opté pour une solution économique et respectueuse de l’environnement. Reste maintenant à maintenir votre appareil en bon état. Attention, il faut différencier deux types d'entretien : celui, léger, que vous pouvez faire vous-même, et la maintenance, plus lourde, réservée aux professionnels.

Demander un devis gratuit

Ce que vous pouvez vérifier seul

Des gestes quotidiens pour entretenir votre pompe à chaleur permettent d’optimiser son fonctionnement. Attention : ils diffèrent selon le type d’appareil utilisé.

Cas d'une pompe à chaleur géothermique

Si votre pompe à chaleur alimente un réseau de chauffage, vous pouvez assurer un bon fonctionnement de votre installation :

  • En surveillant la pression du module hydraulique qui équilibre le réseau hydraulique de la pompe à chaleur et celui du circuit de chauffage ;
  • Lors d'un remplissage complémentaire du circuit de chauffage, vous devez impérativement respecter la composition du fluide caloporteur que vous ajoutez ;
  • En procédant au changement du fluide tous les 5 ans, afin de conserver toutes les performances de votre installation.

Cas d'une pompe à chaleur aérothermique

Pour assurer le bon fonctionnement de votre pompe à chaleur aérothermique, il est primordial d'effectuer régulièrement quelques opérations simples d'entretien :

  • Le nettoyage régulier de la borne extérieure. Seule une pompe à chaleur propre assure la bonne circulation de l’air ;
  • Le dépoussiérage et le lavage à l’eau savonneuse des bouches d’insufflation intérieures. C’est au prix de cet entretien régulier que vous préserverez la qualité de l’air insufflé dans votre logement.

Attention : ces quelques opérations ne remplacent en aucun cas l'entretien de votre pompe à chaleur annuel qui doit être effectué par un spécialiste !

Ce que doit contrôler le professionnel

Depuis 2010, un décret dispose qu’un contrôle annuel d’étanchéité est obligatoire pour tous les équipements utilisant des fluides frigorigènes. Pour cela, la solution la plus simple et la plus économique consiste à souscrire un contrat d'entretien avec votre installateur, qui comprend une visite de contrôle annuel, voir biannuel pour les pompes à chaleur réversibles.

Cette visite d'entretien comprend :

  • Le contrôle du compresseur de votre pompe à chaleur ;
  • Le contrôle de la performance de votre installation ;
  • Une vérification de l'étanchéité du circuit frigorifique ;
  • L’état des connexions électriques ;
  • La prise en charge d'une intervention en cas de dysfonctionnement.

 

Le saviez-vous ?
L’entretien annuel n’est pas obligatoire si la charge en fluide frigorigène de votre pompe à chaleur est inférieure à deux kilogrammes (environ 12Kw). Dans le cas contraire, vous êtes dans l’obligation de faire entretenir votre pompe à chaleur par un professionnel au moins une fois par an.

 

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème