Une récente étude affirme que la PAC géothermique constitue un investissement très rentable, chiffres à l’appui. L’énergie tout compris fait le point pour vous sur les économies réalisables grâce à l’utilisation de l’énergie géothermique.

Rappel : qu’est-ce qu’une PAC géothermique ?

PAC géothermique : un investissement très rentable

La PAC géothermique est une pompe à chaleur qui utilise l’énergie naturellement présente dans le sol. Grâce à des capteurs introduits horizontalement ou verticalement dans le sol d’une cour ou d’un jardin, les calories comprises dans le sol sont récupérées, puis transformées par la PAC en chaleur pour chauffer un logement ou produire de l’eau chaude sanitaire.

La mise en place d’un tel système de chauffage nécessite l’intervention d’un professionnel, puisque des travaux de forage ou de terrassement sont nécessaires pour l’installation des capteurs.

Les économies réalisées grâce à l’énergie géothermique

L’étude menée par l’AFPG (Association française des professionnels de la géothermie) révèle que la mise en place d’une pompe à chaleur géothermique garantit des coûts largement inférieurs à ceux des systèmes de chauffage traditionnels.

Géothermie : un MWh moins cher que le gaz

D’après cette étude, sur une période de 50 ans, le coût d’un MWh en géothermie varie de 85 à 44 euros, en fonction du type de sondes et d’un usage en collectif, en particulier ou en tertiaire. En comparaison avec le gaz naturel, sans tenir compte de l’augmentation éventuelle du prix du gaz, l’énergie géothermique coûte donc entre 20 et 30% moins cher, selon les technologies utilisées.

Les économies concrètes réalisées avec une PAC géothermique

Pour aller encore plus loin, l’étude précise les économies effectuées grâce à une pompe à chaleur géothermique avec des exemples concrets.

Ainsi, pour une installation à capteurs horizontaux, pour une maison de 130 m² avec une PAC de 8 kW, l’investissement total moyen est de 11 000 euros, somme à laquelle viennent s’ajouter 625 euros de frais de maintenance et 470 euros de frais de fonctionnement par an. Au bout de 50 ans, l’énergie géothermique par capteurs horizontaux assure une économie de 25 300 euros par rapport au gaz naturel (soit 500 euros par an), et de 81 500 euros par rapport au propane (soit 1 600 euros par an).

Avec des sondes verticales de 100 m, l’investissement pour un particulier est de 14 700 euros, plus des frais de maintenance et de fonctionnement presque similaires à ceux d’une PAC géothermique à capteurs horizontaux. En maison individuelle, et en prenant en compte le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique), le temps de retour en substitution au gaz est de 13 ans et de 4 ans pour la substitution au propane. Sur une période de 50 ans, les économies annuelles réalisées par la géothermie sur sondes verticales par rapport au propane sont presque identiques à celles d’une PAC à capteurs horizontaux.

Enfin, en géothermie sur aquifère, le temps de retour sur investissement en petit collectif passe d’entre 19 et 24 ans à 4 ans s’il existe une production de froid. En tertiaire et en grand collectif, ce temps de retour est compris entre 9 et 12 ans, voire entre 7 et 9 ans en cas de production de froid).

Le saviez-vous ?

Le rendement d’une PAC géothermique est optimisé lorsque l’on utilise des émetteurs basse température. 

 

Pour aller plus loin : 

                                          Être mis en relation avec un artisan sélectionné par Total

Sur le même thème