Après s’être intéressé au prix moyen d’une maison neuve en Île-de-France, Domexpo, leader des villages de maisons d’exposition en région parisienne, a cette année consacré son baromètre aux énergies de chauffage. L’énergie tout compris revient pour vous sur le bilan de cette étude.

Calculez vos économies d'énergie

Contexte de l’étude sur la construction de maison neuve

La pompe à chaleur connaît un essor en maison neuve

L’an dernier, Domexpo avait choisi de définir un prix moyen pour la construction d’une maison neuve en Île-de-France et pour un terrain, en s’appuyant sur une enquête menée par Caron Marketing et IPSOS en 2013. Le prix moyen d’une maison en région parisienne s’élevait alors à 187 000 € TTC, contre 166 600 € TTC dans le reste de la France. Cette année, le spécialiste des villages de maisons d’exposition a poursuivi son étude en s’intéressant cette fois aux différentes énergies choisies en maison neuve.

 

Construction d’une maison neuve : les énergies les plus sollicitées

Dans son 2e baromètre, Domexpo établit un classement des énergies les plus utilisées lors de la construction d’une maison neuve et révèle l’essor de la pompe à chaleur.

La pompe à chaleur, énergie favorite

D’après les résultats du baromètre, la pompe à chaleur est plébiscitée par 29 % des ménages qui souhaitent construire une maison neuve. Le poêle à bois et le gaz naturel arrivent quant à eux en deuxième position ex aequo, avec 16 % des suffrages. Dans 13 % des cas, c’est la pompe à chaleur air-air qui est choisie pour assurer le chauffage de la maison. Enfin, les solutions de chauffage électrique, pompe à chaleur géothermique ou encore combinant électricité et bois ne remportent chacune que 5 à 7 % des voix.

Le cas des solutions hybrides en Île-de-France

Alors que, selon les statistiques, les solutions de chauffage hybride ne représentent que 2 % des suffrages en France, l’Île-de-France semble faire exception à ce sujet. En effet, dans cette région qui dispose d’un maillage particulièrement serré du réseau de distribution de gaz naturel, l’accès au gaz est donc simplifié pour ceux qui ne souhaitent pas installer de citerne de gaz propane sur leur terrain. Cet accès facile à l’énergie gaz permet notamment de combler la baisse de rendement de la pompe à chaleur en hiver en couplant cette solution à une chaudière au gaz. Les solutions hybrides développées en ce sens sont désormais plus facilement accessibles en termes de prix.

Le saviez-vous ?

Le deuxième baromètre Domexpo s’est appuyé sur une étude appelée « Ménages 2014 » et menée par Caron Marketing.

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème