Peu énergivores, utilisant une énergie renouvelable (air, eau ou terre), performantes et ne nécessitant pas d’espace de stockage : les pompes à chaleur offrent de nombreux avantages. Elles ont d’ailleurs de plus en plus le vent en poupe.

Avant d’installer ce type d’appareil, quelques éléments doivent toutefois être pris en compte. Lieu d’installation, planning des travaux, implantation de la pompe à chaleur, isolation du logement : faites le point.

Calculez vos économies d’énergie

Le lieu d’implantation de l’unité extérieure

L’unité extérieure d’une pompe à chaleur produit un léger bruit lorsqu’elle fonctionne. Elle ne doit donc pas être installée n’importe où sur votre propriété afin de ne pas gêner les membres du foyer… mais aussi les voisins.

Proscrivez les cours intérieures et les angles, et surélevez l’unité extérieure si vous en avez la possibilité. Veillez par ailleurs à ce que l’installateur place l’unité le plus loin possible des limites de la propriété afin de ne pas gêner les voisins, et aussi loin de vos fenêtres.

Le planning des travaux

Afin de ne pas vous retrouver dans une situation inconfortable, faites installer votre pompe à chaleur durant les beaux jours, au printemps ou en été.

Prévoyez un délai relativement large afin de prévenir d’éventuels retards dans la réalisation des travaux mais aussi pour vous laisser le temps de réaliser toutes les formalités administratives nécessaires. Si vous installez une chaudière géothermique, il vous faudra par exemple attendre l’autorisation de la mairie pour réaliser des forages visant à installer les capteurs de la pompe à chaleur. Des démarches seront aussi nécessaires en cas d’installation d’une pompe à chaleur prélevant des calories dans la nappe phréatique.

L’isolation du logement

Dans le neuf, la question de l’isolation ne se pose plus ou presque mais dans l’ancien, c’est un tout autre son de cloche. Avant d’installer une pompe à chaleur, faites le point sur l’isolation de votre logement. Si celle-ci n’est pas suffisante, il faudra envisager des travaux afin de limiter au maximum les déperditions de chaleur.

Cela vous permettra par la suite de mieux choisir la puissance de votre appareil et d’éviter toute surconsommation d’énergie.

Les travaux de captage

Si vous installez une pompe à chaleur géothermique, il faudra prêter une attention particulière au captage.

Le captage vertical s’avère bien souvent plus onéreux que le captage horizontal car il implique des travaux de forage pour enfouir les sondes. Il nécessite par ailleurs des formalités administratives. Les délais de ces dernières doivent être pris en compte.

Vérifier son éligibilité aux aides financières

Avant d’acheter le moindre matériel ou d’entamer les travaux d’installation de votre pompe à chaleur, prenez connaissance des différentes aides financières proposées aux particuliers souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique. Ces dernières permettent de réduire les dépenses à la charge des ménages. Crédit d’impôt pour la transition énergétique de 30 % (CITE), TVA à taux réduit, prime bonifiée, aides de l’Anah, aides locales : il en existe une multitude. Chacune est accessible sous conditions. Renseignez-vous afin de connaître celles auxquelles vous pouvez prétendre et réduisez ainsi le coût de votre projet.

L’installation d’un chauffage d’appoint

En fonction de la zone d’habitation et de la rigueur du climat, l’installation de la pompe à chaleur devra être couplée à celle d’un chauffage d’appoint. Le chauffage d’appoint pourra prendre le relais lorsque les capteurs de la pompe à chaleur ne parviendront pas à prélever les calories nécessaires pour chauffer le logement.

 

La nature du terrain

À chaque type de terrain sa pompe à chaleur. Si votre terrain est rocheux ou compte de nombreux arbres, l’installation d’une pompe à chaleur avec des capteurs horizontaux est à proscrire. Tous les autres types de pompes peuvent toutefois être installés.

Avant de vous lancer dans votre projet, demandez conseil à un professionnel. Ce dernier sera à même de répondre à vos questions et mieux vous aider. N’hésitez pas à comparer les offres proposées par les professionnels sollicités.

 

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème