Aides financières pour l’installation de pompes à chaleur, doublement du Fonds Chaleur d’ici 2017… l’Etat met tout en œuvre pour booster la consommation d’énergies renouvelables chez les ménages et les entreprises françaises.

Calculez vos économies d’énergie

L’aérothermie et la géothermie : en bref

Le principe de fonctionnement de l’aérothermie consiste à exploiter la chaleur contenue dans l’air extérieur grâce à une pompe à chaleur afin de la restituer et de l’utiliser pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire. À l’instar de l’aérothermie, les installations géothermiques sont utilisées pour chauffer l’habitat, mais cette fois grâce la chaleur stockée dans la croûte terrestre (sous-sols et nappes d’eau souterraines). Pour information, la géothermie peut également servir à produire de l’électricité.

Le saviez-vous ?

La géothermie est un procédé utilisé depuis plus de 20 000 ans. À l’époque, l’homme se chauffait grâce aux sources chaudes et aux fumerolles des régions volcaniques.

Accentuer la recherche pour obtenir des pompes à chaleur plus performantes

L’objectif que s’est fixé l’Etat est ambitieux : multiplier par 8 la production des pompes à chaleur géothermiques et par 4 ou 5 la consommation de chauffage via l’aérothermie chez les particuliers d’ici 2020. Pour y parvenir, l’Etat vient de donner son feu vert au BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières) pour mettre en place une plate-forme expérimentale dont l’objectif sera de perfectionner les installations géothermiques afin d’optimiser leurs performances et d’accroître leur durée de vie.

Installation de pompe à chaleur : les aides financières pour encourager les ménages

Le budget moyen pour l’achat d’une pompe à chaleur aérothermique ou géothermique oscille entre 7 000 et 15 000 €. Un investissement conséquent pour la majorité des ménages français. Pour ne pas décourager ces derniers à s’équiper avec ces installations écologiques, l’Etat entend bien continuer à leur donner un coup de pouce notamment grâce à l’éco-prêt à taux zéro et le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique). Deux aides financières non négligeables pour réduire de manière conséquente le coût d’installation des PAC dernière génération.

Doublement du Fonds chaleur

Pour encourager les Français à consommer davantage d’énergies renouvelables, l’Etat a également décidé de doubler le budget du Fonds chaleur pour atteindre les 420 millions d’euros d’ici 2017. L’objectif de ce fond : arriver, d’ici 2020, à 23 % d’énergies renouvelables dans la consommation énergétique pour l’habitat collectif, les collectivités et les entreprises. À chacun maintenant de tout mettre en œuvre pour que ces objectifs deviennent réalité.

 

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème