Mal entretenue, une pompe à chaleur (PAC) peut logiquement finir par mal fonctionner. Surtout, cela peut avoir une incidence néfaste sur la consommation électrique et ainsi augmenter la facture énergétique du logement. Un bon entretien est donc essentiel pour qu'une pompe à chaleur ait une durée de vie convenable et des performances stables.

Demander mon contrat d’entretien

Comment entretenir une pompe à chaleur ?

Le contrat d'entretien, la solution pratique

Afin de réaliser une maintenance préventive de sa PAC, il est fortement conseillé de faire appel à un spécialiste. Parce qu'il n'y a personne de plus qualifié qu'un professionnel RGE pour s'occuper de l’entretien d’une pompe à chaleur, un contrat d'entretien se pose comme la solution pratique par excellence. Un contrat de la sorte impose généralement une visite de contrôle annuelle, voire biannuelle dans certains cas, et comprend différents types d'entretien. Tout d'abord, une vérification des performances de l'appareil mais aussi de son compresseur. Le circuit frigorifique est également passé en revue, ainsi que l’étanchéité de l’appareil qui va notamment être vérifiée. Enfin, ce type de contrat implique un service de dépannage en cas de dysfonctionnement ou autre panne soudaine du système. Comptez aux alentours de 150 euros par an pour souscrire à ce type de service.

Un entretien obligatoire pour certaines pompes à chaleur

Compte tenu de leur puissance, certains modèles de pompe à chaleur imposent un entretien obligatoire à faire réaliser par un professionnel. C'est le cas des PAC possédant une puissance frigorifique de 12 kW. Ce type d'appareillage impose une inspection régulière de la totalité du système par un technicien certifié et agréé, au minimum tous les cinq ans. Pour ce qui est des nouveaux équipements, à la puissance toujours équivalente à 12 kW, ces derniers doivent être inspectés dans l'année civile qui suit leur mise en fonctionnement. Cet entretien a ainsi pour but de passer au crible les performances de la PAC installée et de définir l'éventualité d'un potentiel remplacement en cas de problèmes (performances insuffisantes, modèle défectueux, etc.)

Plusieurs opérations d'entretien à réaliser soi-même

Il existe quelques opérations à faire soi-même et qui permettent d'entretenir une pompe à chaleur. Évidemment, ces quelques manipulations ne remplacent en rien un entretien réalisé par un professionnel mais favorisent les chances de bon fonctionnement de l'appareil. Ainsi, la borne extérieure peut être nettoyée afin d'ôter tous les potentiels obstacles qui pourraient nuire à la bonne circulation de l'air. Aussi, le nettoyage des bouches d'insufflations intérieures permet d'éviter toute pollution de l'air soufflé par la pompe à chaleur.

Le saviez-vous ?

Les anciens modèles de pompes à chaleur fonctionnaient avec des fluides extrêmement nocifs et sont aujourd'hui interdits sur le marché. Une raison supplémentaire de ne pas négliger l’entretien de sa pompe à chaleur au cas où celle-ci n’est pas très récente.

Demander mon contrat d’entretien

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème