Des chercheurs en géophysique à Potsdam en Allemagne, ont révélé dans Science Advances, que la pollution lumineuse était de plus en plus importante sur terre. La raison principale avancée par ces chercheurs est l’utilisation des éclairages LED, que ce soit dans la sphère privée ou publique.

Eclairage LED et pollution lumineuse

Les ampoules LED : des économies d’énergie aux dépens de la nature ?

En se basant sur les observations d’un satellite, les chercheurs allemands ont fait un constat alarmant sur la pollution lumineuse dans le monde. Entre 2012 et 2016, la lumière artificielle sur la planète a augmenté de façon constante de plus de 2 % par an, soit 9 % environ dans un laps de temps relativement réduit. Cette augmentation de la pollution lumineuse serait causée par l’éclairage LED, de plus en plus démocratisé dans les pays développés. Si l’ampoule LED permet effectivement de faire des économies d’énergie, elle diffuse une lumière bleutée beaucoup plus éblouissante faisant augmenter la pollution lumineuse. De plus, les économies d’énergie annoncées semblent plus faibles que prévu. En cause, les villes qui profitent des bénéfices de ces ampoules pour investir encore davantage dans l’éclairage public et donc accentuer la pollution lumineuse.

 

Bon à savoir

En France, selon l’Association nationale pour la protection du ciel et de l’environnement nocturnes (ANPCEN), la quantité de lumière émise par l’éclairage public a presque doublé en l’espace de 25 ans.

 

Les effets néfastes de la pollution lumineuse

Outre la gêne évidente pour observer les étoiles et la voie lactée, l’augmentation de la pollution lumineuse à cause de l’éclairage LED inquiète d’autant plus les chercheurs qu’elle a des répercussions néfastes sur la santé humaine, animale et végétale.

  • Pour les Hommes

Vivre avec un éclairage artificiel perturbe l’horloge biologique des Hommes, ce qui à terme, génère du stress, accentue la fatigue et l’irritabilité. D’autres études ont par ailleurs montré qu’une exposition à une lumière artificielle réduit la production de mélatonine, une hormone propice à l’endormissement. Des troubles du sommeil sont généralement constatés. Une mélatonine moins élevée augmenterait également les risques de cancers, notamment le cancer du sein ou de la prostate. Enfin, la pollution lumineuse semble aussi accentuer les risques de diabète et de dépression chez l’humain.

  • Pour les animaux

La pollution lumineuse affecte grandement l’équilibre animal et concerne la plupart des espèces, sur plusieurs points. Il s’agit d’une des premières causes de disparition de certains insectes, ce qui perturbe la chaîne alimentaire. Les oiseaux migrateurs ont plus de mal à s’orienter en raison du manque d’étoiles visibles dans le ciel et la reproduction de certaines espèces d’oiseaux est également impactée. Les tortues sont davantage attirées par les lumières de la ville plutôt que celle de la lune. De plus, l’éclairage artificiel influe sur les interactions « proies/prédateurs » de certaines espèces et modifie les comportements.

  • Pour les végétaux

Autres organismes vivants, les végétaux sont aussi affectés par l’éclairage artificiel. Les processus de germination, de croissance et de floraison notamment, sont touchés par ce trop-plein de lumière qui inonde la planète.

 

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème