L’isolation thermique et les matériaux isolants

La certification ACERMI : une garantie de fiabilité

L’isolation thermique, comme son nom l’indique, a pour objectif de limiter les échanges thermiques entre l’intérieur et l’extérieur d’un bâtiment. On utilise pour cela différents types de matériaux, divisés en  trois grandes familles d’isolants thermiques : les isolants organiques (polystyrène expansé, polystyrène extrudé etc.) les isolants minéraux (la laine de verre, la laine de roche, laine de bois etc.), les isolants végétaux ou animaux (la laine de mouton, le lin, le chanvre, etc.). On peut aussi citer une quatrième famille d’isolants couramment appelés isolants réfléchissants (mousse, ouate etc.). Tous ces matériaux n’ont pas les mêmes propriétés, il faut donc les évaluer afin de définir lequel est le plus adapté aux besoins qui ont été identifiés. La certification ACERMI est l’un des critères d’évaluation de ces matériaux.

L’ACERMI : le choix optimisé

L’objectif de l’ACERMI (Association pour la certification des matériaux isolants) est donc de fournir aux particuliers les clefs pour bien choisir leurs matériaux isolants : quel est le meilleur isolant pour chaque surface à isoler ? Quelles sont les garanties ? Voici les réponses :

Comment fonctionne l’ACERMI ?

L’Acermi délivre aux entreprises qui remplissent les critères, le droit d’apposer sur un produit bien précis (en précisant les références, la période et l’usine de fabrication précisée) le label Acermi. Cette certification a donc pour but de garantir que le matériau isolant (laine de verre, polystyrène etc.) est bien adapté pour l’isolation thermique de la surface que l’on a décidé d’isoler (toit, murs, planchers etc.). Il est possible de vérifier la validité du certificat Acermi sur le site 
www.acermi.com. Chaque certification est délivrée pour une durée de deux ans renouvelable.

Pourquoi utiliser des isolants aux normes Acermi ?

Utiliser des isolants certifiés Acermi, c’est faire le choix de la qualité d’une manière simple et lisible, et avoir l’assurance que vos travaux d’isolation répondront parfaitement aux normes en vigueur. C’est aussi souvent une condition incontournable à l’obtention d’une aide écologique (crédit d’impôt, subventions Anah etc.)

Sur le même thème