Les hôteliers ont la possibilité de communiquer clairement à leurs clients l’impact environnemental d’une nuit passée dans leur établissement. Comment ? Quels indicateurs déterminent le degré d’impact environnemental de l’hôtel ? Réponses avec L’énergie tout compris. 

 

Affichage de l’impact environnemental d’une nuit d’hôtel

 

Connaître l’empreinte environnementale d’une nuitée d’hôtel

L’affichage environnemental dans l’hôtellerie a été lancé le 16 mars 2017, à l’occasion du Salon du Tourisme. L’objectif de ce dispositif ? Renseigner le consommateur et encourager tous les hôteliers à être volontaires dans cette démarche visant à diminuer leur empreinte environnementale.

Qu’est-ce que l’affichage environnemental ?

L’affichage environnemental concerne trois secteurs professionnels : l’habillement, l’ameublement et l’hôtellerie. Ce dernier est le seul à faire partie du domaine des services. Le but de ce dispositif est de communiquer aux consommateurs l’empreinte environnementale d’une nuitée passée dans l’hôtel selon des règles définies par l’Ademe. Les établissements s’engageant dans l’affichage environnemental sont assujettis à un contrôle au titre de la lutte contre la publicité mensongère ou trompeuse.

Étiquette environnementale d’un hôtel : quels critères ?

Pour renseigner le consommateur, l’affichage environnemental d’un hôtel prend la forme d’une étiquette. En tout, ce sont 4 critères environnementaux qui sont présentés sur ce support :

  • L’impact sur le climat ;
  • La consommation d’eau ;
  • La consommation des ressources non renouvelables ;
  • Les produits bio et écolabellisés.

Une note globale entre A (la meilleure) et E est décernée selon les résultats de ces critères. Un établissement qui s’engage dans ce dispositif s’inscrit dans une démarche de 3 ans. Son niveau d’impact environnemental est réévalué chaque année.

 

L’affichage environnemental d’un hôtel : quelles conséquences ?

Un des objectifs de base de ce dispositif est d’encourager toute la filière hôtelière dans une démarche de progrès environnementaux. Si cela est bénéfique pour la planète, les retombés le sont également pour les établissements.

En effet, chaque hôtel s’engageant dans l’affichage environnemental entame des actions pour diminuer son impact et obtenir de bons résultats. Différents postes peuvent être améliorés simultanément :

  • Proposer des produits locaux lors des petits-déjeuners ;
  • Utiliser des produits d’entretien plus respectueux de l’environnement ;
  • Remplacer les ampoules classiques par un éclairage à LED ;
  • Changer la robinetterie de l’hôtel…

Toutes les actions menées dans le cadre de l’affichage environnemental permettent ainsi de réaliser des économies pour les hôteliers. Ces économies vont en moyenne de 0,5 à 2 € par nuitée.

Du côté des consommateurs, cet affichage leur permet de sélectionner leur hôtel en fonction d’une donnée environnementale. Ainsi, cet élément pourrait devenir à terme un critère de même importance que le prix et le confort présentés.

 

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème