Propre et renouvelable, l’énergie solaire a de nombreux atouts en sa faveur. La baisse du prix de l’électricité photovoltaïque, au deuxième trimestre 2016, apporte un atout supplémentaire à cette énergie. L’énergie tout compris, en partenariat avec JeChange.fr, vous propose un outil de comparaison des fournisseurs de gaz et électricité. Comparez les meilleurs prix du marché, et obtenez un devis personnalisé des offres les moins chères.

L’électricité photovoltaïque moins cher d’avril à juin 2016
Électricité photovoltaïque : baisse des tarifs au deuxième trimestre 2016

La baisse annoncée pour le prix de l’électricité photovoltaïque s’établit à 4 % pour les installations en intégration simplifiée au bâti, et à 1,5 % pour les installations intégrées au bâti. Cette baisse, annoncée pour la période du 1er avril au 30 juin 2016, a, dans un premier temps, été validée par la Commission de régulation de l’énergie (CRE) lors de sa délibération sur la baisse des tarifs d’achat pour l’électricité photovoltaïque, rendue publique le 20 avril dernier.

Au second trimestre, les tarifs diminuent donc de nouveau, de 1,5 % pour les IAB (Installations intégrées au bâti), et de 4 % pour les ISB (Installations intégrées au bâti de manière simplifiée). Cette nouvelle tarification est officialisée grâce à un arrêté d’homologation pris par les ministres de l’Economie et de l’Energie.

La délibération de la CRE a pris en compte les demandes de raccordement du 1er trimestre de l’année 2016. Entre le 1er janvier et le 31 mars 2016, le bilan dressé par les gestionnaires de réseau indique :

  • 24 MW de puissance crête (puissance maximale des dispositifs) pour les installations souhaitant disposer du tarif d’intégration au bâti ;
  • 86 MW de puissance crête pour les installations souhaitant profiter du tarif d’intégration simplifié au bâti.

 

Le photovoltaïque en plein rayonnement

Début 2016, le parc solaire photovoltaïque européen comptait 100 gigawatts de capacités installées. La baisse des coûts de production et un intérêt croissant pour les énergies renouvelables, autant pour les particuliers que pour les professionnels, ont contribué à ces chiffres encourageants.

L’énergie solaire n’est plus vue uniquement comme une alternative ou un complément à une autre énergie ; au fil des années, la filière a su s’imposer comme un acteur majeur du système énergétique en Europe.

Les chiffres du photovoltaïque sont éloquents : le parc européen représentait 3 GW de capacités photovoltaïques en 2005. 11 ans plus tard, ce chiffre a été multiplié par 33. Le solaire représente à présent 10 % de la capacité énergétique du continent. La mise en place de politiques de soutien et de subventions dans différents pays, ainsi que la baisse de 80 % des coûts de production justifient cet engouement pour une énergie résolument tournée vers l’avenir.

 

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème