Entreprendre l’isolation de son logement peut parfois se révéler difficile, notamment au début. Quelles sont les premières étapes à franchir pour réussir l’isolation d’un logement ? L’énergie tout compris vous propose de faire le point.

Par où commencer l'isolation de son logement ?

Faire un bilan avant d’isoler le logement

En fonction des habitations, les sources principales de déperdition de chaleur sont différentes : il est donc important de faire réaliser dans un premier temps un bilan énergétique du logement. Plus précis qu’un diagnostic de performance énergétique, un audit énergétique offre la possibilité de faire un véritable compte-rendu de l’état du logement, afin d’identifier les travaux à effectuer en priorité pour réduire la facture énergétique le plus rapidement possible.

Quelles sont les possibilités d’isolation du logement ?

Dans le cas d’une construction neuve, le processus d’isolation est relativement simple : l’ensemble des parois peut être isolé facilement afin d’obtenir des performances énergétiques optimales.

En revanche, dans le cadre d’une rénovation, il est parfois difficile, voire impossible, d’isoler le logement dans sa totalité. Il faut alors cibler les zones responsables des plus importantes déperditions de chaleur.

Dans un bâtiment peu ou mal isolé, 75% des déperditions de chaleur proviennent des parois, et notamment de la toiture. Ainsi, l’isolation des combles constitue une priorité pour obtenir un résultat optimal. Mais l’isolation d’un logement en rénovation doit avant tout s’appuyer sur les possibilités réelles et faciles à mettre en place. Par exemple, alors que les sols sont à l’origine de plus de perte de chaleur que les fenêtres et les portes, il peut être plus simple de remplacer ces dernières que d’isoler les sols d’un logement.

À savoir :

L’isolation d’un logement s’inscrit dans une démarche globale. Veillez ainsi à améliorer également le système de ventilation lorsque vous entreprenez des travaux d’isolation.

La mise en place pratique de l’isolation

L’étape suivante de l’isolation d’un logement consiste à définir précisément et de manière plus technique quelle isolation sera mise en place.

L’isolation des parois, par exemple, peut être effectuée par l’intérieur ou par l’extérieur. Chacune de ces solutions présente ses atouts et ses inconvénients : il convient donc de bien se renseigner sur le coût et les contraintes de chaque type d’isolation.

Le choix de l’isolant est également une étape importante lorsque l’on souhaite isoler son logement. Les laines minérales sont ainsi adaptées aux murs en pierre ou en brique, tandis que les isolants synthétiques sont recommandés pour l’isolation des murs en béton.

Le saviez-vous ?

Remplacer un équipement vieillissant (une chaudière âgée, par exemple) par un équivalent neuf se révèle peu utile si le logement est mal isolé.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème