Si l’on connaît surtout son utilisation dans le secteur de l’industrie textile, la laine de mouton peut également être utilisée en tant qu’isolant thermique lors de la construction ou de la rénovation d’un logement. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce matériau performant.

Qu’est-ce que la laine de mouton ?

Isolation des murs d’une maison ancienne

Produite à partir de laine de moutons d’élevage, la laine de mouton est un matériau naturel pouvant être employé dans le cadre de projets d’isolation thermique et phonique.

La laine subit un long processus de transformation avant d’être commercialisée. Après la tonte, la laine est en effet lavée, dégraissée, triée puis cardée, c’est à dire qu’elle est démêlée afin de faciliter son utilisation et de permettre la création d’un « matelas ». Pour obtenir un produit aux performances optimales et une bonne cohésion de l’isolant, des fibres synthétiques sont ajoutées ; ces dernières constituent entre 20 et 25% du produit fini. À cela s’ajoute une phase de traitement de la laine qui a pour objectif de limiter la dégradation prématurée du matériau et les attaques. Limitation de l’inflammabilité, antifongiques, insecticides ou encore traitement antimites : plusieurs traitements sont appliqués.

Une fois manufacturée, la laine de mouton est conditionnée sous forme de panneaux, de rouleaux ou même en vrac. Pour ce qui est des domaines d’application, l’isolation avec la laine de mouton peut être employée pour la rénovation thermique de combles perdus, de murs, de sous-planchers ou de plafonds.

Performances et avantages de l’isolation avec de la laine de mouton

L’isolation grâce à la laine de mouton permet d’améliorer sensiblement les performances thermiques d’une habitation. Il faudra cependant veiller à choisir des produits offrant un niveau de performance minimum, en privilégiant la laine de mouton arborant la certification Acermi ou un Avis technique.

En plus d’être performante thermiquement, la laine de mouton est un isolant sain, non toxique, imputrescible et difficilement inflammable (elle ne s’enflamme qu’à partir de 560°). Il s’agit également d’un isolant durable puisque qu’il ne s’affaisse pas avec le temps grâce à l’élasticité des fibres.

On notera cependant que le prix de l’isolation avec la laine de mouton est souvent élevé, ce qui peut pousser les particuliers à se tourner vers des solutions moins onéreuses. La laine de mouton présente par exemple un prix deux fois plus élevé que la laine de verre.

Éléments à prendre en compte pour l’isolation par la laine de mouton

La nature de la laine de mouton impose le respect de certaines règles lorsque l’on effectue des travaux d’isolation. Il convient d’éviter de poser de la laine de mouton dans des milieux humides, sur les parois humides et les planchers en contact avec le sol.

Attention également à la qualité de la pose de l’isolant. Il est toujours préférable de faire appel à un professionnel pour effectuer des travaux de rénovation thermique dans un logement. L’obtention de nombreuses aides est d’ailleurs conditionnée par le recours à un professionnel labellisé RGE, Reconnu garant de l’environnement.

 

Pour aller plus loin : 

Être mis en relation avec un artisan sélectionné par Total

Sur le même thème