Isoler ses combles perdus permet de faire des économies d’énergie et d’assurer un confort thermique constant dans son logement. En effet, lorsqu’ils sont mal ou non isolés, les combles sont à l’origine de 30 % des déperditions énergétiques totales de l’habitat en hiver. En été, c’est aussi la partie de la maison la plus exposée au soleil. Découvrez comment isoler vos combles perdus afin de réduire considérablement vos factures de chauffage.

Isoler ses combles perdus : les caractéristiques à prendre en compte

Tenir compte de l’usage des combles pour une isolation optimale

La manière d'isoler un comble perdu dépend tout d'abord de l'usage qui en est fait. Les travaux à effectuer seront différents s'il s'agit d'une surface non habitable sous un toit ou d'un comble aménageable destiné à être occupé ultérieurement. 

Isoler une surface non habitable

Pour les zones inhabitables disposant d’une hauteur sous plafond trop basse par exemple, l’isolation grâce à une laine à souffler est généralement la plus appropriée. Souvent difficiles d’accès, ces combles nécessitent de passer par une trappe de visite depuis l’intérieur du logement, ou d’ôter temporairement quelques éléments de toiture, le temps de souffler mécaniquement la laine.

Isoler un comble aménageable

Si la zone est potentiellement aménageable, l’isolation du comble perdu peut se faire à l’aide de laine à dérouler. Celle-ci sera alors posée directement sur le plancher en serrant les bords de chacune des bandes du rouleau, disposées en simple ou en double couche.

Isoler en rénovation

Depuis le 1er novembre 2007, dans le cadre d’une rénovation, l’isolation des combles perdus doit répondre aux exigences de performances minimales de la Réglementation des Bâtiments Existants, peu importe le type de charpente et la hauteur sous toiture. L’obligation concerne aussi bien une première mise en œuvre que le remplacement d’une isolation.

 

Bon à savoir :

  • Que l’isolation soit réalisée à l’aide de laine à souffler ou de laine à dérouler, vous pouvez bénéficier d’aides fiscales pour la rénovation énergétique des logements anciens (CIDD, éco-prêt à taux zéro ou TVA à taux réduits).
  • Si le comble perdu est utilisé comme lieu de vie ou de stockage, il faut prévoir un plancher par dessus l’isolation. Un pare-vapeur doit aussi être disposé sur l’ensemble du plancher ou du plafond existant avant la pose du matériau isolant.
  • La laine à dérouler et la laine à souffler respectent les exigences de haute performance thermique de l’enveloppe du bâti, en vigueur depuis le 1er janvier 2013. Elles répondent également aux exigences d’isolement de la réglementation acoustique.

Pour une isolation optimale, il est conseillé de faire appel à un professionnel qui vous accompagnera et vous proposera la solution la plus adaptée à vos besoins.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème